in ,

#UneVraieFemmeAfricaine, Don’tRush challenge : qui est la femme africaine ?

Les jeunes femmes d’aujourd’hui en ont assez des clichés archaïques ! De jeunes activistes féministes de Côte d’Ivoire ont lancé ce hashtag sur Twitter pour lutter contre les stéréotypes. Non une femme africaine n’est pas forcément une femme soumise, mère au foyer et malheureuse. D’un autre côté, le Don’tRushChallenge fait fureur sur les réseaux sociaux et permet aux femmes de montrer leur version de la beauté, moderne ou traditionnelle. Retour sur ces tendances qui nous font du bien !

Twitter à l’assaut des stéréotypes

Sur Twitter, les exemples du hashtag #UneVraieFemmeAfricaine se multiplient :

« #UneVraieFemmeAfricaine ne dit pas qu’elle a été violée, mais qu’elle a excité un pauvre homme qui a cédé à son charme ».

« #UneVraieFemmeAfricaine ne doit pas être ambitieuse au risque de ne pas trouver de mari. #UneVraieFemmeAfricaine doit savoir mettre de côté ses projets et éduquer ses enfants à plein temps.  Je dis : #UneVraieFemmeAfricaine peut être une excellente épouse et maman sans s’oublier. ».

Vous trouvez ces affirmations absurdes ? Nous aussi. Et pourtant ces situations sont encore ancrées dans le quotidien de nombreuses femmes, notamment en Côte d’Ivoire. C’est pour cela que Traoré Bintou, militante ivoirienne pour le droit des femmes a lancé cette opération. Le but est à la fois de mettre des mots sur les stéréotypes avec un ton sarcastique et de donner de la voix aux aspirations des femmes. S’habiller à l’occidentale, avoir un salaire plus élevé que son mari, être féministe, ne pas supporter les tromperies de son mari, ne pas avoir d’enfants… autant de choses auxquelles les femmes africaines n’auraient pas droit. Si, affirme-t-elle, nous sommes les femmes africaines et nous choisissons qui nous voulons être.

Oxfam a d’ailleurs repris ce hashtag pour montrer tous les sacrifices et l’incroyable courage dont font preuve les femmes africaines :

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/goldfingers-le-tout-nouveau-single-erotique-diliona-blanc/

Des femmes fortes… et belles

Le Don’tRush challenge est devenu viral sur les réseaux sociaux. Sur un titre de Young T et Bugsey intitulé Don’t Rush, des femmes se présentent d’abord négligées. Après avoir caché l’objectif de la caméra, elles se révèlent, sublimes, sous leur meilleur jour. Non, elles ne sont pas simplement sur-maquillées et habillées à l’occidentales. Elles se montrent belles comme elles l’entendent.

De nombreuses influenceuses se sont déjà passé le pinceau de vidéo en vidéo et le résultat est magnifique. Nous vous laissons avec l’édition Don’tRush et sa version malienne.

Et vous, avez-vous participé au challenge ?

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/qui-suivre-pour-rester-en-forme-pendant-le-confinement/

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

1 point
Upvote Downvote

“GOLDFINGERS” : le tout nouveau single érotique d’Iliona Blanc

Covid-19 : Les femmes cheffes de gouvernement ont une meilleure gestion de l’épidémie !