in ,

Studio One Eighty Nine, au-delà de la mode, le partage

D’un côté nous avons Rosario Dawson est une actrice américaine originaire de cuba et de Porto-Rico. Du haut de ses vingt-et-un ans de carrière, elle est également connue pour être une femme engagée tant politiquement que socialement. De l’autre, nous avons Abrima Erwiah, qui possède seize ans d’expérience dans l’industrie du luxe et de la mode, en travaillant notamment chez Bottega Veneta (une filiale d’accessoires de luxe du groupe Kering: Gucci, Stella McCartney, Puma, Alexander McQuenn…). Bien que rien ne semblait indiquer un croisement professionnel entre ces deux femmes, c’est pourtant ensemble que ces deux amies fondent en 2012 le Studio One Eighty Nine. C’est une plateforme en ligne visant à promouvoir et préserver le savoir-faire artisanal africain. Le textile étant leur fer de lance, elle offre une visibilité, une formation et des emplois en collaborant avec les artisans locaux, établis sur le continent, le plus souvent au Ghana.
Le bijou des cofondatrices est la Fashion Rising Collection, la ligne de vêtements de l’entreprise. Cette collection propose des vêtements fait-main, avec des produits locaux, par des artisans locaux. Et ce, dans le but de soutenir l’organisation humanitaire, V-Day’s One Billion Rising campaign dans son combat pour la lutte contre les violences envers les femmes. Le Studio One Eighty Nine compte également parmi ses partenaires d’autres organisations humanitaires telles que EMPOWERD BY YOU (20% de leur profit permet de sortir les femmes de la pauvreté et les faire rentrer dans le business via la microfinance) Waves 4 Water (leur but est de prodiguer de l’eau saine aux familles dans le besoin) , UN ITC (centre international du commerce) ou encore OAFRICA (organisation à but non lucratif qui vise à réunir et soutenir les familles dites vulnérables souvent séparées par la pauvreté, les épidémies et les migrations rurales-urbaines). Pour les cofondatrices, il ne s’agit pas là de charité mais d’échange et de partage. En effet, elles affirment ne pas vouloir se contenter de créer un événement spontané mais de développer quelque chose qui pourrait se pérenniser années et s’étendre sur le continent africain. Aussi, Rosario Dawson et Abrima Erwiah se rendent régulièrement au Ghana afin de travailler directement avec les artisans, designers, artistes, photographes, blogueurs et autres. Un projet de construction d’un atelier dans la région de la volta (Ghana) est d’ailleurs en cours.
rosario_dawson_7176_635x s189-ss16-w-1704 s189-ss16-w-1630 s189-ss16-w-1564 s189-ss16-w-786 s189-ss16-577 indigo_vneck_02_671949e3-3928-45d2-9277-e951cc0ec5a5 kneelength_mc_lola_1_1024x1024 oversized_weekend_bag_1_1024x1024
Thatoux J. Gnaoré

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Que savez-vous de votre beurre corporel?

Les British Hair Awards : Harry Casey