in ,

Sénégal

  E-commerce et travail agricole font bon ménage! La start-up Sooretul, Awa Caba a réussi à insuffler un vent nouveau sur l’économie sénégalaise. La plate-forme en ligne créée par la jeune femme, propose aux internautes des produits locaux cultivés par des femmes agricultrices. Grâce à cette initiative, le pays tout entier fait un pas de plus vers moins de dépendance aux produits alimentaires importés d’Europe.

 Un site internet associé à des femmes cultivatrices

Sooretul, c’est la bonne idée d’Awa Caba. Cette femme ingénieur de 27 ans a lancé ce site internet en 2014. Etant née, et ayant grandit à Dakar, Awa a parfaitement conscience des enjeux économiques de son pays. Elle a lancé le site Sooretul en sachant très bien qu’au Sénégal, l’agriculture est le premier secteur d’activité.

 En wolof, Sooretul signifie « pas trop loin ». Excellent nom pour un site qui se focalise sur la vente de produits locaux. Sooretul a un double effet bénéfique sur la société sénégalaise. D’une part, l’entretien de la page web a conduit à de la création d’emplois, et d’autre part, le site permet d’accroître la visibilité des travailleuses traditionnelles. Autrefois, leurs produits n’étaient disponibles que sur les marchés ou bien dans les foires. Aujourd’hui, Sooretul a changé la donne.

 La start-up, grâce à laquelle les produits locaux sont mis à la disposition de tous est aussi applaudie car les internautes qui utilisent cette plate-forme ont moins recours aux produits européens vendus dans les magasins. Si d’autres initiatives du genre venaient à se développer, il y a bon espoir que le Sénégal ne fasse plus parti des pays dépendant de l’Europe alimentairement parlant.

 @Cynthia_Mongo

 

Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

L'afro pour tous?

Cameroun