in

Rokia Traoré: le combat continue

Rokia Traoré est sortie de prison. La justice française a ordonné, ce mercredi 25 mars, sa libération sous contrôle judiciaire.

En détention préventive depuis le 10 mars dernier, la chanteuse franco-malienne sera placée sous contrôle judiciaire. Pour rappel, Rokia Traoré est poursuivie dans un litige sur la garde de sa fille. La cour d’appel de Paris a approuvé la remise de Mme Traoré à la justice belge. Mais la situation liée au Covid-19 empêche son transfert en Belgique. L’artiste devra attendre en France.

Son avocat M e Kenneth Feliho a réagi immédiatement à cette perspective du transfert vers Bruxelles. « Nous irons évidemment en cassation pour contester cette remise, et jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme s’il le faut », a-t-il affirmé.

La chanteuse conteste, depuis le début, la décision de la justice belge de confier la garde exclusive de l’enfant à son père, selon Me Feliho. Elle a interjeté appel du jugement de première instance. A ses yeux, il s’agit ni plus moins d’une mise en danger de l’enfant.

A lire aussi : l’arrestation de Rokia Traoré
https://www.amina-mag.com/arrestation-de-rokia-traore/?fbclid=IwAR0yQgtw9-Tge72oY3HCjlEGJTe5Nq2p_iIyhhV7wrHbA6chWCuQqSYglZ8

L’avocat conteste à la fois le fond et la forme. D’une part, l’artiste n’a jamais tenté de se soustraire à la justice belge. Elle était venue en Europe entre autres pour se rendre à une audience qui devait se tenir dans le cadre de son appel. « Mais aussi pour une mission des affaires culturelles maliennes pour laquelle elle était en possession d’un document diplomatique. »

Un fait que confirme le gouvernement malien, qui lui a apporté sa solidarité à plusieurs reprises. Et de confirmer que, dans ce cadre, Rokia Traoré était détentrice d’un passeport diplomatique.

Mira Wangara
Photo DR

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

-1 points
Upvote Downvote
Dominique Ouattara

L’épouse d’Alassane Ouattara dément les rumeurs

Sénégal: les enfants talibés seront pris en compte