in ,

« Ne me juge pas », le court-métrage coup de poing de Priska Peraste

Cette jeune réalisatrice d’origine martiniquaise dévoile Ne Me Juge Pas, son nouveau court-métrage à travers lequel elle aborde les sujets existentiels du déracinement, de la dépendance affective et de l’amour de soi.

Priska Peraste vient d’ici et d’ailleurs, enfant de la DASS, elle est séparée de ses parents à 2 ans et placée en famille d’accueil jusqu’à ses 18 ans. D’enfant à jeune femme, elle passe en grandissant à travers une crise identitaire liée à un déracinement qui ne semble jamais s’arrêter. Dès la majorité, elle renoue avec ses origines africaines, se nourrit de la culture du Continent et déploie à travers sa passion artistique pour le cinéma un nouvelle manière de s’exprimer sur son expérience et l’espoir de pouvoir apporter un éclairement universel.

NE ME JUGE PAS, 2019 – PRISKA PERASTE

Ne Me Juge Pas aborde de plein fouet la question de la dépendance affective. On y suit le couple « idéal » formé par Olivier et Sandra (interprétée par Priska Peraste elle-même), qui semble tous deux faits pour être ensemble. La manière avec laquelle chacun d’entre-eux revendique sa fierté afro est le fondement de cette histoire de séduction, d’attirance, d’amour et de dépendance. La beauté de cette dernière finira en définitif par les perdre, enfouis tous deux dans une relation où l’un et l’autre ne se comprennent plus, faute de communication.

NE ME JUGE PAS, 2019 – PRISKA PERASTE

Ce qu’il faut retenir de ce court-métrage est un éclairage sur les relations humaines. L’importance de se respecter et de s’aimer soi en premier lieu avant de ne faire de la place pour deux. Ne Me Juge Pas est un projet précieux pour Priska Peraste, un sujet panafricain sur les relations humaines à visée universelle. En retranscrivant la réalité de ce que bon nombre d’entre-nous vivons, ce film invite à se poser des questions essentielles.

Avis aux intéressés ! Ne Me Juge Pas est auto-produit en grande majorité par la jeune réalisatrice qui a plus d’un film dans son sac et aspire à s’accompagner des bonnes personnes pour poursuivre sur cette lancée. Priska projette de trouver des collaborateurs/projecteurs d’envergure pour ses projets de plus grande envergure.

Priska Peraste sur YoutubeInstagramWeb

Découvrez sans plus attendre Ne Me Juge Pas ci-dessous :

Par Eugénie Bataille

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Eugénie Bataille

5 raisons de regarder Black Is King ce week-end !

Les artistes Africains à retrouver dans Black Is King