in

Namibie, le contrat de fréquentation pour les couples

C’est une première sur le continent africain. Les autorités namibiennes proposent un contrat de fréquentation pour les couples mariés ou non, incluant des clauses financières à l’instar d’un contrat de mariage. En effet, le pays de 2 millions d’habitants a vu monter en flèche le nombre de crimes passionnels ces deux dernières années. Leur nombre est passé de 36 en 2014 à 48 en 2015. Les victimes sont souvent de jeunes adultes, tués par armes à feu, armes blanches ou par strangulation. Cette violence est souvent due à une rupture mal digérée où le partenaire délaissé se sent humilié et lésé financièrement en pensant à toutes les dépenses effectuées au nom de la relation. Le dit contrat comprendra donc une clause financières, signé par les deux partenaires et connu de leurs familles respectives. Ainsi le partenaire se sentant lésé pourra recourir à la justice pour se faire rembourser et ne pas ainsi céder à la violence.Pour l’heure, c’est la seule solution qu’apportent les autorités namibiennes pour stopper cette escalade des crimes passionnels.Par Auzouhat Gnaoré
Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

Ann Lowe, le secret le mieux gardé de la mode

Reniss, la nouvelle sensation afropop