in

Mobilisations contre les violences faites aux femmes

En ce 25 novembre, plusieurs organisations et ministères se mobilisent contre les violences faites aux femmes.

En France, la Fédération française de Rugby a décidé de soutenir les femmes à travers une campagne de sensibilisation sur les réseaux. Plusieurs anciens internationaux parmi lesquels Vincent Clerc, Fabien Pelous et nouveaux joueurs dont Romain Ntamak, Arthur Vincent ont accepté de témoigner contre les violences faites aux femmes en rappelant le numéro d’écoute national mis à la disposition des victimes, accessible 24h/24, le 3919

Toujours en France, l’association Sine Qua Non qui lutte pour la réappropriation de l’espace public par les femmes et contre les violences sexistes et sexuelles à travers la pratique du sport a appelé les joueuses de football à investir les stades et à se mobiliser en faveur du 3919 en participant à un challenge collectif. Ce dernier consiste à envoyer une video ou une photo de soi entrain de jongler en indiquant le nombre de jongles réalisés. Il est aussi possible d’acheter un maillot du Sine Qua Non FC sur lesquels 5€ seront reversés à la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) Sine Qua Non propose aussi aux hommes comme aux femmes de partager leurs foulées contre les violences faites aux femmes, l’objectif étant de cumuler le plus de kilomètres possibles. Chaque kilomètre sera transformé en dons qui seront reversés à ONU Femmes.

Au Congo Brazzaville, la ministre de la promotion de la femme et de l’intégration de la Femme au développement, Mme Ines Nefer Ingani profitera de cette journée pour envoyer aux écoles sa bande dessinée contre les violences faites aux filles en milieu scolaire. Une initiative bienvenue quand on sait que les violences faites aux femmes débutent très tôt.

De son coté, Kinshasa, accueillera une rencontre de chefs d’états africains pour discuter de la problématique des violences envers les femmes. La réunion devrait aussi aborder le rôle des hommes dans la promotion des droits des femmes. Une déclaration de l’Union Africaine pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles devrait être adoptée.

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

L’Afrique de l’Ouest et du centre en retard dans la lutte contre le VIH pédiatrique

APPLE MUSIC AWARDS 2021 : Aya Nakamura nommée artiste française de l’année