in ,

L'homme qui répare les femmes

En salles depuis le 17 février, L’homme qui répare les femmes, est un documentaire consacré au Dr Dennis Mukwege. On ne présente plus ce chirurgien-gynécologue qui dénonce depuis vingt ans les viols et les mutilations dont sont victimes les femmes dans l’Est  de la République Démocratique du Congo. Thierry Michel et Colette Braekman décide de braquer leurs projecteurs sur cet homme considéré comme providentiel dans ce contexte de chaos.
Dennis Mukwege est formé à la médecine gynécologue en France et en Belgique. Après avoir exercé quelques années en Europe, il fait le choix de rentrer dans son pays afin de réparer, physiquement et moralement à l’hôpital Panzi, ces femmes qui ont survécu à l’insoutenable. Ce combat acharné contre l’inhumanité et l’impunité, n’est pas sans danger pour le Dr Mukwege qui ne se déplace jamais sans une garde rapprochée. Admiré et plébiscité pour son action, le Dr Mukwege est honoré de plusieurs prix : Héros pour l’Afrique, Prix Sakharov, Prix Baudoin et bien d’autres.
La tragédie que subit les femmes du Sud Kivu, tristement nommée “capitale du viol”, semble sans issue, pourtant, le combat du Dr Mukwege, qui fait raisonner dans les plus institutions mondiales les cris de souffrance de ces femmes,suscite de l’espoir. C’est ce que le film de Thierry Michel et Colette Braekman mettent en lumière. Le tournage n’a pas été de tout repos pour l’équipe, lourdement touchée émotionnellement.
Par Auzouhat Gnaoré

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Le cas des homosexuels au Cameroun, vers une amélioration?

Lola Ojetola, une it girl made in Nigeria