in ,

Les sœurs Dibaba : une famille de championnes

Nées dans la province d’Arsi en Ethiopie, Derartu Lulu, Ejegayehu, Tirunesh et Genzebe Dibaba sont les reines de la course de fond.

Leur particularité : elles sont soeurs et cousine et cumulent les médailles.

Derartu Lulu, la cousine ouvre la voie en s’imposant dès 1992 comme championne Olympique du 10 000 m, une performance qu’elle renouvellera aux JO de 2000 puis aux championnats du monde de 2001.

Elle est rejointe très vite par Tirunesh qui s’entraine avec elle et devient la plus jeune championne du monde de l’histoire. A son palmares : une médaille d’or sur 10 000 m aux JO de 2008 et 2012 et un record du monde en 2008 sur 5000 m.

Quant à la sœur ainée de Tirunesh, Ejegayehu, elle n’est pas en reste puisqu’elle a remporté une médaille d’argent lors des JO d’Athènes en 2004 sur 10 000 m et deux médailles de bronze au championnat du monde d’athlétisme 2005 à Helsinki sur 10 000 et 5000 m.

La cadette Genzebe, née en 1991, athlète de fond et demi-fond, affiche de son côté un joli palmarès : deux médailles d’or en 2018 aux championnats du monde en salle à Birmingham sur 1500 et 3000 m. Avant cela, celle qui a fait une entrée très remarquée dans la course en 2008 en s’imposant aux championnats du monde de cross à Edimbourg, avait remporté la deuxième place au JO de Rio sur 1500 m.

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Le Bouquet Africain fait sa rentrée!

Un timbre à l’effigie de Joséphine Baker