in ,

Les femmes burkinabés

Au cœur du processus démocratique
A l’instar des grandes institutions africaines telles que l’Union Africaine ou encore la BAD (Banque Africaine de Développement), la CEDEAO (Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest) manifeste sa volonté d’inclure pleinement les femmes dans le processus de développement, qui passe aussi par l’installation de la démocratie.
Ainsi, c’est sous l’égide de la Commission de la CEDEAO que Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, accueille depuis le 23 juin, un atelier national de formation des femmes burkinabés sur le genre et les élections. Cette initiative a pour objectif de promouvoir une participation accrue des femmes aux processus électoraux en Afrique de l’Ouest, en leur donnant les outils nécessaires à une réflexion critique d’un point du vue du genre. Ceci, en vue des prochaines élections législatives et présidentielles qui se dérouleront en octobre 2015.
Bien entendu, la nécessité de l’acquisition de l’autonomie des femmes africaines sera au cœur des échanges.
Par Auzouhat Gnaoré

Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

Inna Modja

Démaquillant, lequel choisir?