in ,

« Les Africains ne sont pas des cobayes » : la polémique enfle

Mercredi soir le plateau de LCI fait parler de lui ! Jean-Paul Mira, chef de la réanimation de l’hôpital Cochin à Paris et Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm échangent sur le vaccin en cours de production contre le Covid-19. Depuis, la polémique n’a pas désenflé. Récit.

Surprise générale néanmoins quand il parle de transformer le continent africain en laboratoire. En effet, les deux scientifiques échangent de façon très détendue sur le fait que l’Afrique pourrait devenir le nouveau terrain de jeu pour l’expérimentation du vaccin.

A lire aussihttps://www.amina-mag.com/enorme-indignation-sur-la-toile-africaine/

On entend même une comparaison que trop peu imagière avec le monde de la prostitution « Un peu comme cela se fait dans certaines études sur le Sida. Où cela se fait chez les prostitués parce que l’on sait qu’elles sont hautement exposées » -Jean-Paul Mira.

A lire aussi – https://www.amina-mag.com/notre-sondage-linserm-doit-il-renvoyer-le-medecin-qui-a-propose-de-tester-les-vaccins-sur-les-africains/

L’enflamment général de la toile, est, elle, néanmoins, beaucoup moins une surprise.

Sur Instagram et Twitter, on voit la création de plusieurs hashtags : #NousNeSommesPasDesCobays ou encore #LArfriqueNestPasUnLaboratoire. De nombreux mouvements de solidarité se lèvent, notamment grâce au partage de certaines publications qui reviennent systématiquement. Les Africains du monde entier s’outrent. Une voix solidaire et en colère s’élève.

Sur Twitter Didier Drogba joueur de football ivoirien s’insurge :

La Ligue de défense Noire Africaine « demande des excuses et un démenti immédiat » :

Sur Instagram c’est Booba rappeur français qui exprime sa colère :

Sur Facebook Michel Gohou et Alfa Blondy partagent des messages plus qu’expressifs.

Une internaute nous fait parvenir une pétition « NON ! Aux tests de vaccins contre le COVID 19 en Afrique », à l’initiative de l’organisation Change avec plus de 45 000 signatures en 24h, à retrouver ici

Le Club des Avocats du Maroc a déjà porté plainte « suite aux propos abjects, haineux et racistes » :

SOS Racisme a publié un communiqué pour exiger des excuses de la part des médecins et de la chaine nationale « LCI » :

En plus des associations, grandes figures du 7e art, chanteurs, sportifs et toutes les personnes qui partagent leurs avis et leur indignation de nombreux journaux en parlent aussi. Des articles sont parus dans le Parisien, RTL, le Soir, TV5 Monde, L’Express ou encore dans Valeurs Actuelles.

A lire aussi – https://www.amina-mag.com/au-sierra-leone-linterdiction-de-la-scolarisation-des-jeunes-filles-enceintes-vient-detre-levee/

Les autorités congolaises ont donné leur accord pour faire les essais cliniques sur les habitants du pays d’Afrique Centrale, ces tests devraient commencer aux alentours du mois de juillet. C’est le Dr Muyembe qui a relayé l’information. Le chef de service de réanimation Jean-Paul Mira a tout de même présenté des excuses dans un communiqué de l’Assistance publique des Hôpitaux de Paris : «Je veux présenter toutes mes excuses, demander à celles et à ceux qui ont été heurtés, choqués, qui se sont sentis insultés par des propos que j’ai maladroitement prononcés sur LCI cette semaine, leur présenter mes excuses les plus sincères, parce que ces propos ne reflètent en rien ce que je suis, ce que je fais au quotidien, depuis maintenant 30 ans »

L’Inserm a quant à lui expliquer que « les conditions dans lesquelles cette interview a été menée n’ont pas permis (à Camille Locht) de réagir correctement, il s’en excuse et tient à préciser qu’il n’a tenu aucun propos raciste. » 

Une polémique qui réveille de nombreuses fractures et met en avant les inquiétudes de nombreux Africains en cette période de crise.

A lire aussi https://www.amina-mag.com/coronavirus-masques-en-tissu-oui-mais/

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Redaction

Netflix met la femme africaine à l’honneur dans Queen Sono

Mary Priceless

Mary Priceless, la nouvelle pépite de l’afro pop !