in

Les adresses de la Petite Shade

Je m’appelle Shade, j’aurai 29 ans dans quelques jours et je suis parisienne depuis 25 ans. Je suis née à Dakar au Sénégal de père béninois et de mère métissée sénégalo-danoise. Je suis diplômée en journalisme et en droit mais j’exerce le métier de styliste pour Nashprint, la marque que j’ai créée il y a un an. J’ai été chanteuse amateur toute ma vie mais là je suis en phase de me professionnaliser après The Voice 3.
Paris m’est chère car c’est la ville où j’ai grandi et où j’essaie de devenir la femme que je veux être car je pense que cela prend toute une vie de pouvoir atteindre ce que l’on est vraiment. Ce que j’aime le plus sur Paris, c’est sa beauté, je sais que c’est très cliché de le dire mais Paris est sublime et je le vis tous les jours même si je suis là depuis 25 ans, je ne me lasse absolument pas de la magnificence de Paris. J’aime ses couleurs, celles de ses pierres, les formes de ses immeubles, les parcs. J’aime énormément les fameuses lumières de Paris. Je prends souvent le bus 95 pour me rendre à Montparnasse où j’habite, je passe par le Louvre et par les quais mais, à chaque fois, vraiment, je suis émue. Mon œil s’arrête sur une chose que je n’avais pas remarqué avant soit une des gargouilles du Louvre, soit une structure qui a toujours été là mais que je n’avais pas observé, une lumière particulière ou un bout de quai mais à chaque fois je suis littéralement subjuguée. J’habite dans le 15 ème entre Pasteur et Montparnasse. J’aime beaucoup ce quartier parce qu’il y a du tout, il y a de toutes les populations. J’ai la chance d’avoir une vue sur Paris avec la Tour Eiffel au milieu et je ne me lasse pas de cette grande dame de fer sublime, je la trouve magnifique, poétique et magistrale, j’aime la beauté de Paris tout simplement.
J’ai fréquenté une école primaire et un lycée dans le 15 ème. La particularité est que j’ai toujours été la seule Noire de la classe. Dans mon quartier, j’avais toutes les populations mais j’étais quand même la seule Noire. Je n’ai jamais eu de problème par rapport à cela, j’ai la chance de n’avoir jamais subi le racisme à Paris. J’ai toujours vécu comme une parisienne. Je ne me considère ni comme une Noire ni comme une Blanche. Je suis Shade, parisienne avec ses origines. Ensuite, j’ai étudié à Assas et c’était plus compliqué car c’est une université de droite avec un passif d’extrême droite qui se ressent jusqu’à aujourd’hui, je tiens à le dire. Il y a eu des événements comme des lynchages de minorités et des propos irrespectueux de professeurs envers certaines minorités qui étaient approuvés par des jeunes étudiants. Ce n’est pas une faculté facile pour les minorités. J’ai été à Penninghen une école d’art graphique. Mais aussi à l’IEJ, une école de journalisme, que je recommande parce qu’on bénéficie d’un enseignement pratique, les enseignants sont des journalistes en exercice de leur fonction. La directrice Magalie Bonavia est une femme encourageante, vivante et moderne. Tout est fait pour avoir un enseignement pratique pour être en mesure d’exercer tout de suite le métier. Je remercie cette école. Après ça, je me suis frottée à l’école de la vie.
J’ai toujours vécu avec mes parents jusqu’à l’âge de 24 ans. Mes parents sont Africains mais ils ont beaucoup vécu en Europe. Je remercie mes parents parce qu’ils m’ont inculqué les valeurs africaines, le respect de la famille et des anciens. J’ai eu une éducation qui peut être considérée comme stricte par les Européens mais pour moi c’est la meilleure. J’inculquerai les mêmes valeurs à mes enfants et je trouve qu’ils ont fait le ‘best of both’ c’est à dire qu’ils ont gardé le meilleur des deux côtés, les valeurs importantes des Africains et l’ouverture d’esprit européenne et je trouve que c’est parfait. J’ai eu une mère présente, je mesure bien l’avantage que j’ai eu d’avoir ma mère à la maison, c’est un très grand avantage. J’ai eu deux mamans, ma mère et ma nounou Anette, j’avais tout le temps de bons repas, un bon goûter et de l’écoute. C’était très important. J’ai grandi entourés d’énormément d’amour et d’affection. J’ai eu une vie de famille très enrichissante, mes parents ont tout fait pour me faire voyager et m’ouvrir l’esprit. Je les remercie pour cela.
Pour les restaurants à Paris, je préfère les endroits où la population est mixte, je n’aime pas les endroits où il y a qu’un seul type de population ça me dérange, j’ai des amis de tous les milieux et j’aime rencontrer des gens qui vont m’apprendre des choses. J’aime particulièrement la nourriture française et la nourriture italienne mais surtout la cuisine africaine alors, quand ma mère n’est pas là, je vais à l’Équateur qui se trouve au 151 rue Saint-Maur dans le 11ème arrondissement. On y mange bien, c’est généreux. J’adore les brunchs et les petits-déjeuners. Mon frère m’a fait découvrir dans son quartier un petit restaurant génial à Montmartre qui s’appelle Marcel et qui est spécialisé dans le goûter, le brunch et le petit-déjeuner, il se trouve au 1, Villa Léandre dans le 18éme. Le fait que ce soit un quartier piéton rend les lieux très agréables. Toujours pour les brunchs, il y a le Café Louise au 150 boulevard Saint-Germain dans le 6ème, j’y vais lorsque j’ai envie de voir le beau Paris. Saint-Germain est un quartier vénérable, on y retrouve l’esprit parisien avec la petite rue et la petite terrasse. De plus, les serveurs sont gentils ce qui n’est pas évident à trouver dans Paris mais dans tous les restaurants que je vais recommander il y a le sourire. J’aime bien l’African Lounge aussi mais mon restaurant préféré c’est quand même la cuisine de ma mère.
Pour les bars, j’aime beaucoup le Comptoir Général qui se trouve 80 Quai de Jemmapes dans le 10ème. Il s’agit d’un endroit conceptuel, je prends mon Bissap et je me mets dans le jardin, j’adore la décoration, c’est un peu hipsters, en général je rencontre toujours des gens qui viennent d’autres pays. On est un peu comme à la maison avec des canapés. Le deuxième endroit est la Bellevilloise qui est au 19-21 Rue Boyer. Il est un lieu de vie, on peut manger, danser, écouter de la musique, boire.
Je ne vais pas beaucoup en boîte de nuit parce que je n’aime pas beaucoup l’électro je préfère le R’n’B. Mais ma soirée de référence à Paris c’est le Big Bad Bang. Big up à Fatou Ndiaye, l’organisatrice.
Pour me détendre dans un endroit calme, je choisis les petits squares de quartier, il y en a un que je fréquentais souvent à Convention dans le 15ème, il est Rue des Nouettes. J’y allais, j’escaladais les barrières pour entrer. Il y en a un autre entre Gare de l’Est et Canal Saint-Martin. Où que vous habitiez dans Paris, il y en a. J’aime beaucoup le Parc Montsouris aussi parce que y a des coins où tu peux te cacher derrière les bosquets.
J’adore aller au hammam de la Mosquée de Paris, j’aime faire ça en vrai, il y a des masseuses et la décoration des mosaïques au mur est dépaysante.
Pour le shopping il y a la Botica. Elle se trouve 89 Rue de Bagnolet, qui déniche des jeunes créateurs et vous pouvez acheter du Nash Print. Il y a des marques exclusives que l’on ne retrouve que là-bas et lorsque je m’y rends pour livrer des pièces, je craque toujours devant leurs articles. Il y a Allison’s ( rue de Buci, rue du Bac et rue Saint-Antoine ) c’est un corner où on trouve plein de tout comme American Vintage, les Petites Parisiennes, les bracelets Ipanema. Enfin le corner des créateurs pour son concept multi-marques qui se trouve rue de Tiquetonne et rue de Lappe. Pour les friperies, j’aime Kiloshop avec des jupes années 50, imprimés tropicaux. J’ai découvert une boutique que j’adore. Là je pense que c’est moi qui donne le plan, je ne pense pas que quelqu’un d’autre l’aurait donné. L’Ēpicerie Fille qui se trouve Rue Saint-Honoré, on y trouve plein de petites pochettes en liège, des bijoux et d’autres accessoires. Mes fameuses petites lunettes viennent de Monsieur Lunettes 92 Saint-Honoré, j’aime ses lunettes Vintage. J’adore le vintage d’où mon amour pour les friperies. Il y le temple bobo Brand Bazar qui se trouve Rue de Sèvres en face du Bon Marché. Sinon H&M et “& other stories” qui se trouve 277 Rue Saint-Honoré qui est la ligne raffinée d’H&M.
Je suis Shade et ce sont mes adresses à Paris.
Propos recueillis par Charlotte Seck

Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

Look de la semaine # 6

Projection de "When we were kings"