in

Le Rwanda, champion d'Afrique de la parité

En ce 8 mars, Journée Internationale de la Femme, la place des femmes africaines sur la scène économique et politique fait encore débat. Pourtant, un pays en Afrique fait figure d’exception en terme de parité : le Rwanda.
Une exception africaine
Ralentie par le poids des traditions et des religions, les sociétés africaines ont encore du mal à accorder des places de choix aux femmes. Et c’est à grand renfort de batailles que ces dernières, qui ne déméritent pas, finissent par s’imposer. Pourtant, le petit pays qu’est le Rwanda possède tout du bon élève en la matière. Cette année, le Forum Economique Mondial de Davos l’a classé au 6 ème rang mondial concernant la parité salariale et politique, devant la France, les Etats-Unis ou encore la Grande Bretagne. De plus, le Rwanda occupe depuis 2008 la première place du classement mondial interparlementaire, avec un parlement composé à 64% de femmes.
Les rwandaises appelées à la rescousse
Après les temps troubles qu’a traversé le Rwanda, les rwandaises ont été sollicitées pour la reconstruction et le développement de leur pays. Aussi en 2003, la nouvelle Constitution rwandaise adopte un texte de loi stipulant l’attribution d’office d’au moins 30% des postes aux femmes dans les instances de prises de décisions de l’Etat.
Un système de quota respecté par les autorités, qui a permis aux rwandaises de révéler leurs compétences. Aujourd’hui, leur contribution au rayonnement de leur pays va bien au-delà du cadre de la loi.
Par Auzouhat Gnaoré

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Pour Tatiana Rojo, la Journée des femmes évoque le combat

Get The Look !