in

L'agression sexuelle qui émeut le Tchad

Le weekend dernier, à N’Djamena, une jeune fille dénommée Zouhoura a été enlevée, tabassée et agressée sexuellement par cinq jeunes hommes. Comble de l’horreur, ces derniers ont diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo, aujourd’hui retirée, de la jeune fille dénudée. Cette dernière a identifié trois de ses agresseurs comme étant des fils de généraux de l’armée tchadienne.
Cet acte crapuleux a provoqué une manifestation, violemment réprimée par la police anti-émeute, entraînant la mort d’un manifestant selon un témoignage anonyme. Face à l’ampleur de l’affaire, le président Idriss Déby Itno, a réagi sur le compte Facebook de la présidence. Ce dernier a dénoncé l’impunité des familles des hauts dignitaires du régime en ces termes : “C’est en père de famille scandalisé que je réagis (…) à cet acte barbare, ignoble et innommable  […]. Je condamne fermement cet acte et rassure (…) tous les Tchadiens que justice sera rendue (…). Je comprends vos peines et je les partage avec vous.”
Par Auzouhat Gnaoré

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

La vendeuse de pain qui devint mannequin

Raye Boyce, une Make-up Gourou au top