in ,

Femme blessée par balle

En Guinée, une femme a été blessée par balle, samedi, lors d’échauffourées qui ont éclaté depuis plus de deux semaines, entre les populations de la localité de Kintinian, zone aurifère par excellence, près de la préfecture de Siguiri, et les forces de sécurité.
C’est suite à une intense pression de l’Etat guinéen qui a pour but de pousser les populations locales à déguerpir, que des heurts ont éclaté. Selon RFI, l’Etat guinéen veut céder cette zone à une société aurifère qui exploite l’or dans la région depuis une vingtaine d’années. Ce que les habitants de Kintinian ne comptent pas accepter et opposent une résistance farouche à cette initiative des autorités guinéennes. Et face aux populations, c’est un important contingent de soldats qui a été déployé, samedi 5 décembre 2015.
Les forces de sécurité ont d’abord largué du gaz lacrymogène tout en matraquant les habitants de cette localité. Sentant la tension monter, les soldats ont finalement tiré des balles réelles. Si des blessés légers ont été enregistrés, une femme a pris une balle dans la poitrine, ont indiqué des témoins et une source sanitaire à Siguiri. Les populations de Kintinian refusent de céder une portion de leur terre à la société aurifère AngloGold Ashanti.
Albert Damantang Kamara, ministre du Travail et de la Formation professionnelle par ailleurs porte-parole du gouvernement guinéen est d’avis que société minière a déjà fait beaucoup de concessions, ajoutant que certains opposants à l’exploitation de l’AngloGold Ashanti bénéficient directement ou indirectement de l’orpaillage clandestin ou entendent négocier d’autres avantages.
@ Alpha _Barry

Facebook Comments Box

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Violences sexuelles

Nouveauté maquillage