in ,

Darey Art Alade : l’homme aux mille talents

Bercé depuis son enfance dans la musique, le nigérian Darey Art Alade est un nom depuis son enfance. Fils du célèbre jazzman Art Alade et de Olapeju Alade, Darey est aujourd’hui un artiste accompli. Plusieurs fois nominés aux grandes cérémonies de récompenses internationales, il a également présenté et participé aux émissions Project Fame, Nigerian Idol et The Voice. Créatif dans l’âme, cet artiste aux multiples facettes révèle tout son talent dans ce qu’il entreprend. À l’occasion de la sortie du vidéo clip de son dernier titre « Jah Guide Me », Amina est parti à la rencontre de Darey. 

Comment en êtes-vous arrivé à la musique ? 

Je viens d’une famille qui baigne dans la musique. Mes deux parents se sont rencontrés dans une chorale. Ma mère était chanteuse, coach de linguistique et une oratrice. Mon père était musicien de jazz,  pianiste par excellence et animateur TV et producteur de l’une des plus grandes  émissions de variété les plus connues en Afrique dans les années 1970 : « The Bar Beach Show », portant symboliquement le nom de l’espace où le gouvernement, à l’époque, organisait les exécutions publiques. C’est là que notre nom est devenu connu à travers le pays, mon père performait et interviewait les plus grands noms de la scène artistique tels que Fela Kuti and Miriam Makeba. Sa mère, ma grand-mère, enseignait aussi la musique à son époque. Plusieurs de mes oncles et tantes étaient aussi très impliqués dans l’univers de la musique, de la composition aux arrangements musicaux en passant par la direction d’orchestre en chorale. La musique est donc très ancrée dans l’histoire culturelle de ma famille. J’ai simplement suivi les traces que mes ancêtres avaient tracées avant moi. 

Co-fondateur d’une agence de marketing et star de la TV au Nigéria, vous êtes sur tous les fronts! Comment parvenez-vous à mêler tous ces projets avec brio? 

La grâce de Dieu. Cela relève aussi des efforts et du travail acharné des magnifiques personnes qui m’entourent depuis le début de ma carrière. Ils font tous en sorte de me garder ancré et concentré sur mon objectif afin que la célébrité et le succès ne me montent pas à la tête. Je suis en mesure de mettre en marche le multi-tasking qu’on attend de moi. 

Votre clip est très esthétique, avec une belle photographie, avez-vous mis à profit vos compétences créatives et marketing pour atteindre un tel résultat?

Absolument ! La direction artistique est signée Deola Art Alade, la vidéo a été réalisée par Mex Ossai et moi-même quant au « styling » il s’agit de Daniel Obasi. Toute l’équipe a abattu un travail phénoménal pour obtenir ce vidéo clip de classe mondial dédié à ce beau titre auquel, on peut aisément s’y identifier, si je puis me permettre de le dire.

Beaucoup de vos activités impliquent d’avoir beaucoup de créativité, comment parvenez-vous a toujours avoir de l’inspiration? 

Je puise l’inspiration de tout ce qui m’entoure. Ça me garde connecté avec les réalités de la vie. 

Votre nouvel album s’apprête à sortir. Pouvez-vous nous en dire plus à ce propos. 

Cette nouvelle oeuvre représente l’essence-même de ce que vous ressentez lorsque vous voyagez pour rentrer à la maison, chez vous. L’amour, la motivation et le rythme imbriqués ensemble dans un genre que j’aime appeler l’Afro & B.

Pourquoi avoir choisi « Jah Guide Me » comme single ?

Car ce titre détient un message et une histoire forte. C’est une chanson qui ne fonctionne pas que pour maintenant (cette situation d’urgence dans laquelle se trouve le monde), mais aussi pour la fragilité humaine dont regorge le Continent africain. Et quand tout autour de nous s’effondre, nous devons toujours nous souvenir de l’abondance de la constante bénédiction de Dieu. 

Quel en est le message ?

Il faut rester motivé. Ne jamais rien lâcher. C’est un message de résilience face à l’adversité et la lutte. 

Quel est votre message aux lectrices d’Amina? 

Continuez de vous frayez un chemin, d’entreprendre tout avec votre coeur. Soyez attentives aux autres et cultivez la tolérance. Je suis toujours partisan de l’amour et de la positivité. Merci d’avoir pris le temps de me lire et de continuer de soutenir Darey.

Vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux @dareynow

Jah Guide Me est à présent disponible sur toutes les plateformes d’écoute. 

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Eugénie Bataille

Chadwick Boseman, irremplaçable Roi de Wakanda

Raïssa Mukolo, miss Black Belgium 2020