in ,

Coronavirus : RDC – Toutes les médecines ne sont pas bonnes

Les rumeurs ont commencé à circuler sur les marchés de Kinshasa. Selon certains, plusieurs plantes sauvages permettraient de se protéger du coronavirus. C’est le cas des feuilles de Kongo bololo, un petit arbuste (vernonie). Les autorités ont passé pourtant plusieurs messages de prudence. A Kasangulu, le marché central, les tas se vendent entre 500 et 1000 Fcfa. Les vendeurs vous certifient son efficacité et de nombreuses autres propriétés.

Pour s’approvisionner, les vendeurs s’en procurent sur la route de Kisengo, au sud de la capitale. On y va par le train ou le bus. La demande est forte, la botte se paie désormais le double qu’à l’ordinaire. « Elle soigne la malaria, les hémorroïdes, les règles aussi, » explique Ludo, un jeune de 23 ans. « Je suis au départ étudiant, mais vu que les institutions universitaires sont fermées, j’ai décidé de me lancer dans cette affaire. » De quoi réaliser quelques économies et de mieux affronter le confinement, ajoute-il.

A lire également : https://www.amina-mag.com/coronavirus-burkina-faso-operation-mains-propres/

Pour les clientes, aucun doute. « Aujourd’hui, nous entendons que la Chloroquine guérit cette nouvelle maladie. La seule chloroquine que nous connaissons, c’est cette plante. Nous la faisons bouillir et dès que l’eau devient toute verte, nous la buvons et elle soigne plusieurs maladies ”.

De son côté, l’OMS met en garde. Si les plantes peuvent soulager les effets du coronavirus, aucune d’entre elles ne prévient, ni ne guérit la maladie. Pas plus les plantes que les antibiotiques. De même, elle met en garde contre des utilisations qui peuvent s’avérer dangereuses.

Les petits vendeurs ramènent les feuilles depuis les campagnes autour de Kinshasa.

Jeudi dernier, à Mont-Ngafula, non loin de Kisengo, une mère de famille a voulu préventivement purger ses enfants au bouillon de vernonie, mélangé à du jus de citron. Ses trois petits sont morts. Le maire de la commune a une fois encore invité les habitants à la prudence. La maman a été écrouée.

Mira Wangara
Photo DR

A lire également : https://www.amina-mag.com/les-conseils-sante-du-docteur-makanda/

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Coronavirus: Burkina-Faso / Opération mains propres

Kylian Mbappé : un chèque pour les sans-abri