in

Comment réussir sa coloration maison ?

A l’heure où quasiment toute la planète est confinée et que chacun se trouve dans l’impossibilité d’aller chez le coiffeur, nous avons demandé à Pauline Carles, experte Garnier de nous donner des conseils pour réussir notre coloration.

  • Comment se faire un « auto-diagnostic » et choisir la bonne teinte ?

Pour choisir une teinte adaptée, il faut avant toute chose définir sa base. Partir de la racine en regardant les 2 ou 3 premiers centimètres, permet de définir cette dernière. Ensuite, on peut s’aider d’une échelle des tons (disponible sur le site garnier.fr ).

Il est aussi important d’analyser son historique (coloration régulière, dernière teinte appliquée etc.) afin de choisir une teinte adaptée. Si vous souhaitez foncer ou éclaircir les cheveux, il est important de ne pas aller au-delà de deux teintes au-dessus (de sa base ou de son cheveu déjà coloré) ou en-dessous.

L’application Modiface™ (disponible sur www.garnier.fr) est aussi un bon outil pour permettre d’imaginer le résultat.

  • Combien de temps doit-on attendre entre un défrisage et une coloration ?

Il est recommandé d’attendre au moins 15 jours entre un défrisage et une coloration.

  • Est-ce qu’il y a un risque de faire une réaction à la coloration ? 

Il y a toujours des risques, c’est pour cette raison que toute coloration est soumise à une touche d’essai afin de garantir l’innocuité des colorants. Et ceci 48 heures avant l’application.

  • Est-ce que le produit risque de tacher les vêtements, le mobilier ou ma peau ? 

Une coloration à la maison, ça se prépare : favorisez les vêtements et linges foncés afin d’éviter de se tacher. Le mobilier, tel qu’un lavabo peut aussi être taché, pensez aussi à le protéger.

Pour protéger la peau d’éventuelles traces de couleur, il est conseillé d’appliquer en couche épaisse une crème hydratante sur les bordures, contour du visage et les oreilles, et aussi recouvrir les épaules à l’aide d’une serviette de couleur foncée de préférence. Si vous avez des taches sur les bras, rincez à l’eau et savonnez-vous, ou utilisez une eau micellaire biphasée pour les taches plus tenaces. 

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/fraiche-et-hydratee/

  • Peut-on juste appliquer la coloration sur les racines sans toucher les longueurs ? 

Oui si la nuance utilisée reste inchangée par rapport à la dernière coloration. Et si la dernière coloration n’a pas « bougé » (reflets ou éclaircissements) sur les longueurs et les pointes.

Même s’il s’agit d’une application sur les racines seulement, le temps de pose reste le même.

  • Quel entretien à la suite d’une coloration à la maison ? 

A la suite d’une coloration à domicile, il faut choisir des produits spécifiques aux cheveux colorés (Ultra Doux Argan & Cranberry ou bien le masque Fructis HairFood Goji avec ou sans rinçage) afin de préserver l’éclat et protéger la couleur. 

Les sur-sollicitations à la chaleur (sèche-cheveux ou fer à lisser) peuvent altérer la brillance et l’éclat de la coloration. 

  • A quelle fréquence doit-on refaire une coloration faite à la maison ? 

La fréquence est en moyenne estimée entre 6 et 8 semaines, même s’il n’y a pas de contradiction à le faire plus (dans le délai de 15 jours minimum) ou moins souvent. Tout dépend de la repousse du cheveu.

  • Est-il possible d’appliquer une coloration à la maison si habituellement elle est faite chez le coiffeur ? 

Il est tout à fait possible d’appliquer une coloration à la maison même si la coloration se fait habituellement chez le coiffeur. Ces deux types de colorations sont compatibles. Si vous connaissez le numéro de la teinte utilisée par votre coiffeur, cela vous sera utile pour choisir la bonne nuance.

  • Si j’applique une colo à domicile, je pourrai retourner chez le coiffeur après ?

Retourner chez le coiffeur après une coloration à la maison n’est pas incompatible. Les ingrédients utilisés dans les colorations professionnelles sont similaires, il n’y a pas de contre-indication.

  • Sur des cheveux blancs, quelle coloration choisir ?

Une coloration qui couvre jusqu’à 100% des cheveux blancs, et offre une durabilité dans le temps et au fil des shampooings. Je recommande la coloration Olia pour sa couvrance, sa durabilité et sa palettes de nuances larges. De plus sans ammoniaque, cette dernière est respectueuse de la fibre capillaire.

  • Je souhaite devenir blonde mais ma base naturelle est châtain ou brune ; est-ce possible?

Lorsque la base naturelle et foncée, il n’est pas possible de passer à une coloration blonde en une seule étape, surtout quand il y a trop d’écart.

Il est donc nécessaire dans un premier temps de décolorer les cheveux, afin d’obtenir une base plus clair « même si ce procédé est à éviter car cela inclut le fait d’avoir les cheveux décolorés »

Il faudra par la suite refaire une coloration pour obtenir la couleur désirée.

Toutefois, la décoloration reste un geste technique ; il est préférable de réaliser cette technique/cette transformation chez un coiffeur.

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/comment-retirer-son-vernis-semi-permanent-a-la-maison/

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Skydoo

Le foot féminin en danger à cause du coronavirus ?

Le Pr Luc Montagnier l’affirme : le Covid-19 est une création chinoise