in , ,

Cinq héros du quotidien qui font du bien en période de coronavirus

Midi Libre

Bakary Meité s’engage comme agent d’entretien en milieu hospitalier

La nouvelle a surpris dans le monde du rugby. On a vu beaucoup de stars de différents horizons faire des dons pour soutenir les hôpitaux et les populations. On peut citer par exemple Mbappé ou Chinedu Anozie, footballeur de la première division nigériane.

Bakary Meité a choisi de s’engager en tant qu’agent d’entretien dans un hôpital du 16e arrondissement de Paris. Son but ? Prêter main forte aux soignants en désinfectant l’hôpital.

Il raconte : « L’objectif est simple : c’est désinfecter tout ce qui se trouve à portée de main : les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les interrupteurs, les rampes qui sont le long du mur. Je fais aussi les extincteurs et les téléphones d’urgence. Je fais ça de fond en comble dans deux bâtiments. »

Une démarche entreprise pour que l’on parle un peu plus des travailleurs de l’ombre. C’est d’ailleurs ce métier qu’a exercé sa mère pendant 30 ans. Humble, il a prévu d’aider l’hôpital jusqu’à la fin du confinement et la reprise du sport.

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/coronavirus-masques-en-tissu-oui-mais/

Michael Munene offre le loyer à ses locataires

L’histoire de Michael Munene, propriétaire kenyan, a fait des vagues le 22 mars dernier. Il a annoncé qu’il allait exonérer ses 34 locataires de deux mois de loyer en raison de la pandémie. Le montant des loyers qu’il va perdre s’élève à pas moins de 288 000 shillings kenyans. Il a lui aussi connu des difficultés financières par le passé et compatit avec ses locataires. C’est pour lui le moment de s’entraider.

« La plupart de mes locataires travaillent dans des fermes horticoles et j’ai entendu que certains risquaient bientôt de perdre leur emploi. J’ai considéré la situation et ai décidé de leur accorder un rabais de deux mois de loyer » a-t-il dit.

Il évoque même la possibilité d’étendre la durée d’exonération selon la situation. Un geste qui a ému les internautes. Ceux-ci appellent maintenant les propriétaires de bien à geler les loyers le temps de l’épidémie.

Des fleuristes donnent du bonheur en Afrique du Sud

Avec l’épidémie, le secteur événementiel a perdu quasiment tous ses clients. Les fleuristes n’ont donc plus d’évènements à décorer, ni mariage, ni enterrement. Anli Wahl, originaire de Tulbagh, était révoltée de voir ces fleurs se perdre. Elle a donc réuni des amis fleuristes pour créer une magnifique composition florale devant la maison de retraite Huis Vergenoegd.

Photo: Lindy Kriek from Lindy Kriek Photography

« Ça m’a brisé le cœur de voir toutes ces fleurs qui auraient pu apporter de la joie être envoyées à la décharge ! » a-t-elle confié à The South African. « Donc j’ai réuni mon ami fleuriste Marcel de Design by Marcel et nous avons récupéré un camion plein de fleurs de la part d’Adene (une ferme horticole) !  Nous avons déposé quelques sceaux de fleurs à la maison de retraite locale et nous avons utilisé le reste pour fleurir notre petite ville pendant la nuit ».

Les résidents ont pu sortir admirer les fleurs quelques minutes. Elles ont aussi été très appréciées par les passants qui se sont empressés de partager des photos sur les réseaux. Et on vous l’avoue, c’est magnifique.

L’action locale de la Dedan Kimathi University of Technology

La DeKUT, au Kenya, agit activement contre le coronavirus. L’université a commencé à produire du gel désinfectant et des protections à grande échelle, tout cela étant approuvé par le KEBS (Kenyan Bureau of Standards). Le département scientifique et le département des études professionnelles travaillent ensemble pour produire toutes les protections nécessaires.

Dedan Kimathi University of Technology

De plus, un étudiant a mis au point un bot utilisant l’intelligence artificielle pour répondre à toutes les questions que l’on se pose sur le covid 19. Fatigué de toutes les fake news, Brian Ndegwa a mis au point Rona, un projet incubé à l’université. Toutes les sources sont sûres à 100%, issues de publications officielles. Rona est capable de répondre à toutes les questions concernant le coronavirus, en apprenant de nouvelles informations jour après jour.

« J’ai construit Rona, car j’ai vu l’anxiété à laquelle beaucoup de gens étaient confrontés, car ils ont reçu de fausses informations sur Internet destinées à provoquer la peur.

J’ai vu qu’il pourrait être très utile de développer une plate-forme pour que les gens puissent confirmer les nouvelles de toutes ces sources et éviter la panique. L’interface de chat est née parce que beaucoup de gens aiment généralement le chat, et la plupart des informations erronées sont également propagées par le biais du chat entre les gens » a-t-il dit au journal The Star.

Le lien de son projet : http://rona.co.ke/

Une star éthiopienne fait don d’une villa pour les personnes devant être isolées

Hamelmal Abate, the Queen of Ethiopian Music, est devenue célèbre dans les années 1990. Elle a réagi face à une décision du gouvernement d’isoler en quarantaine toute personne arrivant dans le pays pour une durée de 14 jours. Pour elle, cette mesure convient aux plus riches qui peuvent se payer l’hôtel mais oublie les plus pauvres.

Elle a donc décidé de prêter une villa proche de sa résidence dans la capitale d’Addis-Abeda pour ceux qui ne peuvent pas se payer les factures d’hôtel.

Saluons ces initiatives ainsi que toutes celles que l’on ignore. En période de crise, la solidarité est la meilleure réponse !

A lire aussi : https://www.amina-mag.com/le-covid-19-vient-il-dun-laboratoire-chinois-de-wuhan-un-ministre-britannique-laffirme/

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

0 points
Upvote Downvote

Mort Suspecte D’Hiba Thiam: retour sur une soirée dramatique

Journée mondiale de la santé: les lectrices d’Amina Mag remercient notre personnel soignant !