in

En cette Saint Valentin, des féministes dénoncent les violences conjugales

En ce 14 février, fête des amoureux, un collectif féministe a organisé un « happening » ce matin à Paris, devant le palais de justice pour attirer l’attention sur les violences conjugales et rendre hommage aux femmes victimes des coups, parfois mortels, de leurs compagnons.
C’est en robes de soirées et escarpins que les manifestantes se sont présentées devant le palais de justice, arborant du maquillage, sur les yeux, les lèvres, le cou et les épaules symbolisant des traces de coups. Elles ont choisi de manifester en ce 14 février pour souhaiter ironiquement une bonne Sain- Valentin à toutes les femmes victimes de violences conjugales. Le choix du palais de justice est délibéré. Elles dénoncent le laxisme de la justice face à de tels cas : « …les magistrats proposent bien souvent une médiation entre une femme victime de violences et son compagnon. Ce n’est pas une médiation qu’il faut mais bien des poursuites judiciaires! »
En 2016, il a été recensé en France, 119 femmes mortes à la suite de violences conjugales. Et ce début d’année 2017, déjà 15 femmes ont été tuées dans les mêmes circonstances.
Auzouhat Gnaoré

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Roger Calmé

Quelles sont les origines de la Saint-Valentin ?

Antonio Guterres "Quand je pense à l’Afrique, je vois un continent à l’énorme potentiel, plein d’espoir et de promesses.