in

Boko Haram : l'éducation sacrifiée

Un million d’enfants seraient privés d’école dans les quatre pays touchés par les attaques du groupe islamiste. Selon l’Unicef, 2000 écoles ont été fermées au Nigéria, au Cameroun, au Tchad et au Niger. Le groupe Djiadiste pille et incendie les écoles, les enfants se retrouvent livrés à eux mêmes, enlevés et recrutés, pour devenir des enfants soldats ou des kamikazes.

L’éducation occidentale étant considérée comme un péché, les élèves et le corps enseignant font partie de cibles privilégiées. Seul L’enseignement coranique est admis dans les territoires conquis…

Boko Hara est né d’un mouvement insurrectionnel en 2002. Il se radicalise en 2009, suite à l’attaque de sa base qui a occasionné 700 morts. Son objectif principal est d’instaurer un califat et y faire appliquer la loi islamique, à l’instar de Daesh.

@Sidonie_Zobo

Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

Sélection cadeaux de Noël

Miam Miam pour le 31