in

A Gentle Magic, un documentaire sensibilisant conte le blanchissement de la peau

C’est du nom d’un des produits éclaircissants les plus populaires en Afrique du Sud qu’est titré le documentaire de Lerato Mbangeni et Tseliso Monaheng. A “Gentle Magic”, à savoir « une magie douce » est un documentaire qui souligne la complexité du sujet tabou qu’est l’éclaircissement de la peau. Ses adeptes y ont recours pour de multiples raisons, en passant de la captation de l’attention de la gent masculine à l’appropriation de l’estime de soi.
A Gentle Magic, explore le phénomène d’éclaircissement de la peau en mêlant les expériences des personnes concernées avec les études scientifiques, l’histoire, la psychologie et l’anthropologie.
Après l’abolition de l’apartheid, l’Afrique du Sud était censée devenir la nation arc-en-ciel – un pays où tous les milieux, toutes les croyances et tous les types de peau seraient acceptés et célébrés. Cependant, à certains égards, il semble que le contraire se soit produit. Le racisme a aujourd’hui laissé place aux attaques et autres agressions à caractère xénophobe contre les notamment contre les Nigérians, les Tanzaniens et autres qui se sont installés en Afrique du Sud dans l’espoir d’une vie meilleure.
Les réalisateurs Lerato Mbangeni et Tseliso Monaheng, explorent les racines de la pratique dans l’histoire de l’Afrique du Sud. Le blanchiment de la peau au sein de toute communauté noire est endémique, et découle de la préférence pour la proximité à la peau blanche. Ce n’est ni nouveau ni aléatoire, car même de nos jours, des marques de cosmétiques fabriquent encore ces produits néfastes pour la santé.
Il serait facile de blâmer les messages coloniaux et sociétaux d’être responsable de ce phénomène et de la haine de soi que ressentent de nombreuses personnes à cause de leurs peaux noires. A Gentle Magic met en lumière la prise de conscience de soi, soulignant par la même occasion que le colorisme au sein de la communauté noire en est une des causes principales.

crédit photo : Tseliso Monaheng
Auzouhat Gnaoré
 

Facebook Comments Box

Written by Roger Calmé

Comment prévenir le shrinkage ou rétrécissement des cheveux naturels

Le Rwanda accueille les migrants africains victimes d'abus et d'esclavage en Libye