in

8 mars : à la découverte de femmes inspirantes

Malgré la Covid, la journée internationale de la femme, le 8 mars, promet de nombreuses festivités.

Ainsi l’association Sine Qua Non, née de la rencontre de trois générations de femmes en lutte contre les violences sexistes et sexuelles, lance le parcours Sine Qua Non.

Qu’est-ce que c’est ?

L’association propose, via l’appli Runnin’city, de courir sur 7 à 10 km, en empruntant des rues portant des noms de femmes, en s’arrêtant devant des bâtiments ou œuvres les mettant à l’honneur. L’occasion pour les participantes de découvrir grâce à un audioguide disponible en 7 langues des parcours de femmes inspirantes qui ont marqué l’histoire, le sport, la politique, les sciences…

Mathilde Castres, présidente de Sine Qua Non explique :  « Nous sommes convaincues que les sportives ont un rôle à jouer dans la conquête de l’espace public. Avec le supplément de confiance que donne le sport, elles peuvent montrer que les femmes ont toute leur place dans les rues quel que soit l’heure, le lieu ou la tenue qu’elles portent. Avec les parcours Sine Qua Non, nous voulons mettre en avant les femmes qui ont marqué l’histoire et grâce à leur parcours se sont imposées dans l’espace public en ayant leur nom sur les plaques de rue ou sur l’édifice de bâtiment. Comme une preuve que l’espace public, nous appartient aussi. » 

Le premier parcours accessible emmènera les participantes dans le 13e arrondissement de Paris à la découverte de Joséphine Baker, Simone de Beauvoir, Alice Milliat, première dirigeante du sport féminin mondial.

La journée sera aussi l’occasion de célébrer  la philosophe Simone Weil, la mathématicien et pionnière de la programmation informatique Ada Lovelace, la journaliste et militante du droit de vote des femmes et de la cause européenne, Louise Weiss et l’aviatrice Helene Boucher.

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

easyendo, une application pour mieux vivre l’endométriose

Facebook publie LeadHERs : Leçons de vie par des femmes africaines