in ,

5 raisons de regarder Genius : Aretha sur Disney+ ce weekend

Aretha Franklin (foreground), played by Cynthia Erivo, rehearsing with backup singers (L to R) played by Kameelah Williams, Patrice Covington (as Erma Franklin) and Erika Jerry. (Credit: National Geographic/Richard DuCree)

On a appris la nouvelle lundi dernier et on s’impatientait depuis ! C’est enfin aujourd’hui que sortent les 2 premiers épisodes de Genius : Aretha, la toute première série autorisée sur la vie d’Aretha Franklin, et c’est sur Disney+ que ça se passe. Chez Amina, on s’est empressé de découvrir la première partie de la série. Visionnée et adorée ! On vous liste 5 bonnes raisons de ne pas passer à côté.

  1. L’histoire des plus grands hits de la reine de la soul

Plongé dès la première seconde dans l’univers musical d’Aretha Franklin, la série démarre sur un transcendant : “Chain, chain chain…Chain of Foooools”. On a la chair de poule ! Et si la playlist est infaillible, elle nous fait aussi découvrir les premiers hymnes de gospel qu’Aretha Louise chantait à ses débuts aux côtés de son père pasteur. Et c’est bien là la force de ces productions de type biopic qui contextualisent et lèvent le voile sur la genèse des plus grands hits qui ont marqué l’histoire de la musique. Genius : Aretha ne manque pas à cet appel et nous invite à nous immiscer dans les coulisses de la création de ses tubes planétaires.

2. Aretha Franklin de A à Z

Que l’on soit fan absolu.e ou pas, on se fait spectateur ici d’une série de qualité qui retrace en 8 épisodes les moments déterminants de sa vie. À travers deux espaces temps, on suit la destinée de cette Aretha adulte qui au fil de son parcours de femme et d’artiste se remémore ponctuellement, par le biais de flashbacks, des événements marquants de son enfance. On comprend alors un peu mieux qui était Aretha Franklin.

Cynthia Erivo as Aretha Franklin in National Geographic’s GENIUS: ARETHA. (National Geographic/Richard DuCree)

3. Les costumes et la photographie

Si cette série est un bijou musical, elle est aussi un festin pour les yeux ! Costumes colorés, décors rétros, accessoires vintages… Transporté à la fois dans l’univers du gospel des 60’s et de la soul des années 70 et 80, on traverse les époques dans toute leur splendeur visuelle et esthétique. La photographie est millimétrée et participe à la compréhension de cette intrigue située entre les débuts de la Petite Re et son épanouissement musical, notamment à travers la transition de plans qui passent du noir et blanc à la couleur.

Choir and Rev C.L. Franklin, played by Courtney B. Vance, behind Little Re, played by Shaian Jordan, as she performs her first solo in her father’s church. (Credit: National Geographic/Richard DuCree)

4. Un casting impeccable

Chacun y tient son rôle à la perfection et tout le monde y a sa place. Ce n’est d’ailleurs pas toujours le cas dans les biopics où le personnage principal (à juste raison) l’emporte trop souvent sur les autres. Ici, on y découvre une Aretha qui se construit à travers son environnement de proches. Si on la connaissait déterminée, le personnage ici laisse transparaître beaucoup de vulnérabilité liée en partie à la place importante qu’elle accorde à ceux qui l’entourent. Tous ces protagonistes sont incarnés avec beaucoup d’authenticité par d’excellents talents. Si Shaian Jordan rayonne dans le rôle de Petite Re (Aretha dans sa jeunesse), on salue la performance extraordinaire de Cynthia Erivo (Harriet, la comédie musicale The Color Purple) qui encore une fois nous laisse sans voix.

Ted White (L), played by Malcolm Barrett, with Aretha Franklin, played by Cynthia Erivo. (Credit: National Geographic/Richard DuCree)

5. Une série inédite qui ne passe rien sous silence

Complètement inédit oui car Genius : Aretha est la toute première série autorisée sur la vie de reine de la soul. Ce que l’on y apprécie plus que tout c’est sa grande neutralité. On y découvre une Aretha Franklin dans toute sa complexité. Une femme sérieuse, concentrée et déterminée qui souffrit aussi de la violence de son mari.

À dévorer sans hésiter, Genius : Aretha est disponible dès aujourd’hui sur la plate-forme Disney+ .

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

Written by Eugénie Bataille

«GENIUS : ARETHA», la série inédite sur la reine de la Soul

Tiken Jah Fakoly, l’homme du mois