in ,

2e édition du Prix Orange du Livre en Afrique : 6 finalistes bientôt départagés

Le 4 juin Prochain, la fondation Orange devrait annoncer le nom du lauréat du Prix Orange du Livre pour l’Afrique. Ce dernier devrait recevoir la somme de 10 000 euros et beneficiera d’une large campagne de son ouvrage.

Lancé en octobre 2019, ce prix récompense un roman écrit en langue française par un écrivain africain et publié entre le 1er novembre 2018 et le 30 octobre 2019 par une maison d’édition basée sur le continent africain.

Pour cette 2e édition, 38 romans ont été envoyés, proposés par 28 maisons d’édition basées dans 14 pays différents.
Une première sélection des titres a été réalisée grâce à une première lecture de tous les livres par six comités de lecture basés en Tunisie, au Sénégal, en Guinée, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Mali.

Les 6 romans finalistes

Après délibérations à Paris, six romans ont été séléctionnés :

  • Abdellah BAÏDA, Testament d’un livre, Editions Marsam (Maroc)
  •  Ndèye Fatou Fall DIENG, Ces moments-là, L’Harmattan Sénégal (Sénégal)
  • Youssouf Amine ELALAMY, C’est beau, la guerre, Editions Le Fennec (Maroc)
  • Mostefa HARKAT, Le retour au Moyen Age, Editions AFAQ (Algérie)
  • Ahmed MAHFOUDH, Les jalousies de la rue Andalouse, Arabesques éditions (Tunisie)
  • Paul-Marie TRAORE, Jeu de dames, Editions Tombouctou (Mali)

Un jury international composé de personnalités du monde littéraire : Djaïli Amadou Amal (lauréate 2019, Cameroun), Yvan Amar (France), Kidi Bebey (France), Yahia Belaskri (Algérie), Eugène Ebodé (Cameroun), Valérie Marin La Meslée (France), Nicolas Michel (France), Gabriel Mwènè Okoundji (Congo) et Mariama Ndoye (Sénégal) et présidé par Véronique Tadjo (Côte d’Ivoire) statuera prochainement.

Deux livres ont particulièrement retenu notre attention parce que les femmes y sont très présentes. Il s’agit de celui de Ndèye Fatou Fall DIENG, Ces moments-là, L’Harmattan Sénégal (Sénégal). Il raconte l’histoire de deux jeunes Alia et Rafael liés par une amitié amoureuse. Le lecteur peut y découvrir « deux histoires parallèles, deux points de vue sur la vie ».

Quant à celui de Paul-Marie TRAORE, Jeu de dames, Editions Tombouctou (Mali), il revient sur la rivalité politique deux hommes, Hamdoul et Hammil. Derrière ces deux hommes, les lecteurs découvrent deux femmes de tête qui les soutiennent chacun. La vieille Korian, tante au passé tumultueux, veut, coûte que coûte, obtenir le succès de son neveu pour l’honneur de la famille. Quant à Hawoye, sage-femme de formation souhaite voir son mari réussir parce qu’elle croit que le pouvoir lui revient.

Le Prix Orange du Livre en Afrique s’inscrit dans le cadre des engagements de la Fondation Orange en Afrique visant à accompagner les pays dans leur développement, y compris culturel, et dans ce cadre à promouvoir les talents littéraires africains et l’édition locale.

Facebook Comments

Vous aimez cet article ?

0 points
Upvote Downvote

Un Centre Chorégraphique 100% recyclé au Cameroun

Cuppy aux platines d’Africa Now Radio