Zoë Modiga, la Jazz girl sud-africaine révélée par The Voice

2ab90f_2993095fa8f44a388bc161b822a7b4f8 (1)

C’est au cours de l’édition sud-africaine de l’émission télé musicale The Voice que Zoë Modiga s’est révélée au monde avec une interprétation passionnée du titre Take Me to Church d’Hozier. Une voix à la fois douce et puissante qui n’a pas mis long feu à séduire les juges et le public. Un an après, en juin 2017 , la chanteuse de jazz dévoile son premier album.

Il faut savoir que présenter son premier album est une étape décisive pour un chanteur révélé lors d’un show télé. En effet, si le concerné a l’occasion d’y montrer ses capacités vocales et ses talents d’interprète, il ne fait que se dévoiler en tant que voix. Aussi, l’artiste en lui reste inconnu du grand public. Le premier album, ou le premier single, est donc une seconde présentation faite au monde, et ce, via un univers qui lui est propre. Si le dit artiste a reçu l’affection du public  en tant que voix, rien ne garantit qu’il reçoive le même accueil en tant qu’artiste. Un tout nouveau contexte, un tout nouveau concept autrement dit, c’est pile ou face.

C’est donc dans une atmosphère jazzy que nous immerge Zoë Modiga avec son premier opus Yellow the Novel paru en juin 2017. Un genre musical en parfait accord avec son timbre de voix : il parvient à la mettre en valeur tandis qu’elle lui apporte la profondeur qui fait le charme de l’album. La chanteuse et parolière nous entraine sur des mélodies tout aussi légères et fluides que matures. Cependant, ce qui fait sa force est sans nul doute cette approche tantôt R&B, tantôt Pop du Jazz, que l’on retrouve de part et d’autre de l’album, rendant ainsi Yellow the Novel plus accessible à ceux qui sont moins attirés par le genre musical qu’est le jazz. C’est un pari réussi Pour Zoë Modiga.

crédit photo : www.zkhiphani.co.za

Thatoux J Gnaoré

Les + populaires