Victime de Photoshop, Lupita Nyongo’o s’insurge contre le magazine Grazia

CFDA Fashion Awards, New York, USA - 05 Jun 2017

Lupita Nyongo’o a récemment accordé un entretien à l’édition britannique du magazine Grazia, accompagnée d’une série de photos, dont l’une figure en couverture du magazine. Seulement, le magazine s’est permis de gommer les cheveux de l’actrice grâce à une manœuvre Photoshop. Une initiative qui a fortement déplu l’actrice.

_98699698_graziapic

C’est avec ses cheveux naturels, coupés à ras, que l’actrice Lupita Nyongo’o s’est fait connaître dans le monde entier en 2013. Une coupe des moins évidentes dans le star-système, que la jeune femme n’a pas hésité à assumer. La jeune femme a même été élue femme la plus sexy du monde cette même année par le magazine américain People, malgré une beauté qui tranche avec les critères imposés aux femmes noires dans ce milieu. Une reconnaissance qui a été perçu comme un bouleversement par de nombreuses femmes noires s’identifiant à l’actrice oscarisée.

Depuis, le style et la beauté de Lupita Nyongo’o sont acclamés sur les tapis rouges. Elle est devenue une référence en la matière. Elle devient la première égérie noire des cosmétiques Lancôme et se retrouve souvent en couverture des magazines les plus prestigieux comme ELLE ou encore VOGUE. C’est donc encore une fois que l’actrice est sollicitée pour la couverture de l’édition britannique du magazine Grazia. Seulement, l’actrice a depuis laissé pousser ses cheveux et arbore sur la photo originelle ses cheveux crépus, rassemblés en queue de cheval. Une coiffure qui semble-t-il n’a pas inspiré le magazine, qui s’est permis d’effacer tout simplement cette queue-de-cheval, rendant à l’actrice la coiffure qui a fait son succès.

Lupita Nyongo’o s’est donc saisie de son compte officiel Instagram pour publier les photos originelles et exprimer son mécontentement : « Je suis déçue que Grazia.UK m’ait invitée à apparaître en couverture, pour ensuite aplanir mes cheveux, dans le but de ma faire correspondre à leur idéal de beauté. […] Comme je l’ai déjà évoqué très clairement par le passé, j’embrasse mon héritage avec chaque fibre de mon corps. Même si j’ai grandi en pensant que la peau claire et les cheveux lisses et soyeux étaient des standards de beauté, je sais maintenant que ma peau foncée et que mes cheveux crépus sont beaux eux aussi […] Si j’avais été consultée, j’aurais expliqué que je ne peux ni soutenir ni tolérer la suppression de ce qui constitue mon héritage. »

13129519_851192945027273_144954715_n

Ce n’est pas la première fois que les cheveux de Lupita Nyongo’o sont sujets à polémique. En 2016 déjà, les journalistes du magazine VOGUE, s’étaient empressés de comparer la coiffure de cette dernière à un style arboré par l’actrice Audrey Hepburn. Une erreur rapidement rétablie par Lupita Nyongo’o qui a démontré que son inspiration capillaire lui était venue des coiffures traditionnelles ancestrales de femmes africaines.

crédit photo : Neil Rasmus

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires