Uneku Atawodi, première femme noire joueuse professionnelle de polo

uneku (1)

A 30 ans, Uneku Aliu-Atawodi est une exception dans la discipline sportive qu’est le polo. Et elle a de quoi s’enorgueillir. Elle est la première et la seule femme noire à pratiquer cette discipline professionnellement.  Cette avec détermination qu’elle s’est lancée dans cette discipline et ce, malgré les doutes de sa famille et son entourage. Aujourd’hui, elle représente le Nigeria à la Fédération Internationale de Polo, et œuvre pour la promotion du polo dans son pays et sur le continent.

C’est à l’âge de 13 ans, en Angleterre, qu’Uneku Aliu-Atawodi commence à monter dans le cadre de la chasse à courre. De retour au Nigeria, à Kaduna,  elle découvre le polo, étant donné que les parties de chasse à cour y sont inexistantes. Elle est très vite intimidée car aucune autre fille ne participe aux matchs. Cela n’entame pas pour autant sa motivation, car elle finit par se trouver un entraîneur en la personne de David Anderson, un spécialiste de la discipline. Sa famille se montrant sceptique décide ne plus soutenir financièrement cette passion adolescente. La jeune femme se trouve alors un emploi à temps partiel dans un club équestre de la localité pour pouvoir continuer de pratiquer le polo, bien décidée à leur montrer sa détermination. Elle va même plus loin en obtenant un baccalauréat en Sciences Équestres afin de perfectionner ses connaissances sur les chevaux. Ce diplôme lui permet de travailler dans huit pays différents, et même de gérer un club de polo à New York.

Concernant son statut exceptionnel, elle déclare ne jamais avoir été victime de racisme ni même de sexisme, décrivant l’univers du polo comme une famille malgré l’atmosphère de compétition qui y règne. Aussi, elle espère vivement que son histoire pourra inspirer de nombreuses jeunes femmes africaines et faire naître ainsi des vocations.

Auzouhat Gnaoré

 

Les + populaires