Togo : Mme Michaelle Jean déplore l‘escalade de la violence et appelle au dialogue.

Apres avoir twitté successivement à deux reprises le mercredi 18 octobre 2017 pour exprimer sa réaction sur la tournure des évènements au Togo, la Secrétaire générale de l’OIF, S.E Michaëlle Jean a publié un communiqué dans lequel elle déplore l’escalade de la violence de ces dernières semaines au Togo.

« Rien ne peut justifier ces affrontements. Nous pensons aux victimes, aux familles endeuillées, au climat général de peur et de colère. Il faut impérativement privilégier le dialogue en toutes circonstances »

La Secrétaire générale et les équipes de l’OIF, dont le bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest est basé à Lomé, suivent avec la plus grande attention la situation politique et sociale sur le terrain. Mme Michaëlle Jean continue à maintenir des contacts réguliers avec les plus hautes autorités togolaises ainsi qu’avec les partenaires régionaux et internationaux afin que le pays ne soit plus confronté à de telles tensions qui mettent en danger sa population.

« Il est primordial d’encourager toutes les actions de nature à contribuer à la résolution de cette crise et au retour à un climat apaisé. Toute la Francophonie s’inquiète et se mobilise face à cette situation qu’il faut à tout prix résoudre. »

Mme Michaëlle Jean souligne que c’est aussi au Togo,  État membre de la francophonie, que doit se dérouler la 34ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), prévue du 24 au 26 novembre prochain à Lomé

20171018 - Tweet Togo Michaëlle Jean

La Secrétaire générale a également fait savoir qu’elle entendait les doléances exprimées par une coalition de l’opposition togolaise et celles d’une part de la société civile en renouvelant l’entière disponibilité de l’OIF, en lien avec ses partenaires, pour contribuer à la résolution de cette crise.
Dans un contexte  où  l’opposition est loin d’être unie, beaucoup de Togolais espèrent que le pays retrouve rapidement son calme et sa prospérité afin que la conférence ministérielle de l’OIF puisse se tenir comme prévu et que le Togo puisse renouer avec les chemins de la croissance et du développement.
Par Benjamin Reverdit, envoyé spécial à Lomé
Retrouvez l’interview exclusive de Mme Michaëlle Jean donnée à AMINA :

http://www.amina-mag.com/grand-entretien-rentree-michaelle-jean-secretaire-generale-oif/

Les + populaires