Swavis Iratunga : Portrait de la première femme arbitre du Burundi ayant officié pour la CAN

Dernièrement, nous avons découvert sur la BBC Afrique, un portrait de Swavis Iratunga. Son parcours, pour le moins original, nous a beaucoup plus et nous semble être une source d’inspiration. Nous avons tenté de chercher davantage d’informations à son sujet sur le net, mais sans succès. C’est pourquoi nous tenions à vous retranscrire le mini-reportage dédié parla BBC à cette jeune femme qui est devenue la première femme arbitre du Burundi lors de la CAN féminine 2016.

Swavis Iratunga a commencé à jouer au football à l’école. Depuis six ans, elle est arbitre sur le terrain depuis 6 ans. Après avoir appris que la fédération burundaise de football recherchait une arbitre femme, elle n’a pas hésité à postuler et s’est lancée dans la formation

_95273688_femalereferee

En 2016, elle devient la première femme arbitre du Burundi lors de la CAN féminine qui se déroula au Cameroun. Elle a également été arbitre pour des rencontres masculines dans son pays afin de se préparer aux matchs internationaux. « C’est mieux d’officier des rencontres masculines au Burundi parce que les matchs de femmes n’ont pas un rythme très soutenu comme requis dans nos standards », explique-t-elle. Et d’ajouter : « Lorsque j’ai commencé, les garçons me regardaient comme si je n’étais pas capable de le faire. Mais maintenant, ils ont réalisé que je fais vraiment partie de ce monde » Pour elle, être arbitre demande de l’énergie et de la détermination. Elle encourage vivement les femmes à rejoindre le rang des arbitres pour le football féminin.

Petite anecdote : lors de la CAN 2016, cette dernière a été suspendue après avoir officié le match Zimbabwe-Egypte (0-1). On lui a reproché notamment son refus de valider le but égalisateur des Mighty Warriors alors que l’action ne présentait aucun incident.

 

Les + populaires