Swavis Iratunga : Portrait de la première femme arbitre du Burundi ayant officié pour la CAN

Suavis-Iratunga-577x445
Dernièrement, nous avons découvert sur la BBC Afrique, un portrait de Swavis Iratunga. Son parcours, pour le moins original, nous a beaucoup plus et nous semble être une source d’inspiration. Nous avons tenté de chercher davantage d’informations à son sujet sur le net, mais sans succès. C’est pourquoi nous tenions à vous retranscrire le mini-reportage dédié parla BBC à cette jeune femme qui est devenue la première femme arbitre du Burundi lors de la CAN féminine 2016.

Swavis Iratunga a commencé à jouer au football à l’école. Depuis six ans, elle est arbitre sur le terrain depuis 6 ans. Après avoir appris que la fédération burundaise de football recherchait une arbitre femme, elle n’a pas hésité à postuler et s’est lancée dans la formation

_95273688_femalereferee

En 2016, elle devient la première femme arbitre du Burundi lors de la CAN féminine qui se déroula au Cameroun. Elle a également été arbitre pour des rencontres masculines dans son pays afin de se préparer aux matchs internationaux. « C’est mieux d’officier des rencontres masculines au Burundi parce que les matchs de femmes n’ont pas un rythme très soutenu comme requis dans nos standards », explique-t-elle. Et d’ajouter : « Lorsque j’ai commencé, les garçons me regardaient comme si je n’étais pas capable de le faire. Mais maintenant, ils ont réalisé que je fais vraiment partie de ce monde » Pour elle, être arbitre demande de l’énergie et de la détermination. Elle encourage vivement les femmes à rejoindre le rang des arbitres pour le football féminin.

Petite anecdote : lors de la CAN 2016, cette dernière a été suspendue après avoir officié le match Zimbabwe-Egypte (0-1). On lui a reproché notamment son refus de valider le but égalisateur des Mighty Warriors alors que l’action ne présentait aucun incident.

 

Les + populaires