Rokia Traoré nommée Ambassadrice de Bonne Volonté pour les Réfugiés par l’ONU        

La chanteuse malienne de 42 ans a été nommée le 21 mars dernier Ambassadrice de Bonne Volonté pour les Réfugiés d’Afrique de l’ouest et centrale par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Au cours de sa carrière, Rokia Traoré a accumulé les distinctions : lauréate du Prix Découverte RFI Afrique, Victoire de la Musique, membre du jury du Festival de Cannes, Chevalier puis Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres entre autres.  Cette nomination en tant qu’Ambassadrice de Bonne Volonté pour les Réfugiés est un honneur accueilli favorablement par le Mali. Le déplacement forcé des populations suite à une crise politico-militaire est phénomène désastreux auquel le pays a été confronté en 2012. C’est à cette époque que Rokia Traoré se met à accompagner le UNHCR dans son travail d’encadrement des refugiés maliens dans les pays limitrophes comme à l’intérieur du pays. « J’ai vu des milliers de personnes déplacées au Mali et des refugiés dans les pays voisins, des gens forcés d’abandonner leur maison, leur famille et tous ceux qu’ils connaissent. » affirme Rokia Traoré. Une expérience qui marque profondément la chanteuse. D’ailleurs elle y puise son inspiration artistique pour la réalisation de son dernier album titré Ne So, qui veut dire en bambara « chez moi ». Un album bien évidemment dédié à toutes les personnes qui vivent la douloureuse expérience du déplacement forcé.

Selon le UNHCR, environ 145 000 réfugiés maliens se trouvent encore au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger, alors que 52 000 déplacés ont été recensés au Mali suite au conflit armé survenu en 2012.

Par Auzouhat Gnaoré

Les + populaires