Rokhaya Diallo

Rokhaya

La militante sait mieux que quiconque qu’il est parfois des combats qui valent la peine d’être menés, même si le parcours est souvent semé d’embûches et de désagréments. Très tôt, l’injustice et les préjugés  ont toujours été  insupportables à accepter pour cette jeune Parisienne, qui s’est toujours revendiquée comme étant une Française sans commentaire . Elle raconte que cette posture , elle l’adopte parcequ’elle n’ a jamais admis que sous prétexte qu’elle soit noire , il faille obligatoirement qu’elle justifie ses origines ; alors qu’on ne présume jamais des origines de ceux qui n’ont pas la peau noire dès lors qu’ils sont français . Cette envie d’aller vers toujours plus d’égalité façonnera son opinion de militante contre les discriminations (féministe, antiraciste, contre l’islamophobie et l’homophobie). Diplômée d’une école de commerce, d’une maîtrise de droit international et européen, d’un master en marketing et distribution dans l’industrie audiovisuelle. Rokhaya rejoint ensuite  le service jeunesse de la Courneuve , ville  où elle a vécu une partie de son adolescence avant d’être sollicitée par le conseil local de la jeunesse .En décembre 2006 , la jeune femme crée les Indivisibles une association qui lutte contre les préjugés et le racisme.Rokhaya est une des rares porte- parole de la cause des minorités visibles à être invitée sur les plateaux télés, créant parfois des scènes de débats d’anthologie. Comme dans cette fameuse émission où, opposée à Eric Zemmour  elle s’est distinguée en provocant les propos devenus tristement célèbres du  journaliste :  «  J’appartiens à la race blanche, vous à la race noire ». Opposition qui d’ailleurs l’a révélée auprès du grand public. L’ex-chroniqueuse de la matinale de Canal+ et de RTL, souvent taclée pour son délit de grande gueule et accusée sur les réseaux sociaux de prôner le communautarisme , a publié deux ouvrages mettant en lumière les dérives et les dangers du racisme ordinaire Racisme : Mode d’emploi  et Comment expliquer le racisme aux enfants ?. Rokhaya Diallo s’investit également dans la réalisation de documentaires  ,  maîtrisant parfaitement son langage, tweetant en moyenne une dizaine de fois par jour, et ayant le sens aigu de la répartie, le combat de la jeune femme de 35 ans s’inscrit dans cette volonté toujours plus profonde d’être le porte-voix de toutes les minorités visibles de la république, une bonne cause pour envisager pourquoi pas, une belle carrière politique ?

Les + populaires