Un Ougandais invente une veste qui diagnostique efficacement la pneumonie

171023125914-02-ugandan-inventor-creates-medical-smart-jacket-exlarge-169-1

Même si elle est peu évoquée, la pneumonie est une maladie qui occasionne plus de décès que le VIH, le paludisme et la diarrhée combinée chez les enfants âgés de moins de cinq ans en Afrique. Pourtant la lutte contre la pneumonie est non seulement moins médiatisée, mais reçoit un financement pour le moins modeste. Selon un rapport de l’UNICEF, pour chaque dollar dépensé pour la santé mondiale, seuls deux centimes sont consacrés à la lutte contre la pneumonie. Mais ce qui fait défaut dans ce drame, c’est surtout l’obtention du diagnostic, qui est parfois erroné. Une erreur de diagnostic fatale, qui entraîne au moins 500 000 décès chez les enfants de moins de cinq ans. C’est à cela qu’a voulu répondre Brian Turyabagye, un inventeur ougandais, en confectionnant une veste capable de donner un diagnostic précis.

C’est avec le concours d’Olivia Koburongo, une amie et partenaire en affaires que Brian Turyabagye s’est lancé dans ce projet. C’est à la suite du décès de la grand-mère de cette dernière que les deux amis se sont posés des questions. La vieille dame aurait pu être sauvée de l’issue fatale de pneumonie mais elle a reçu un traitement contre le paludisme, suite à une erreur de diagnostic.

171023125912-03-ugandan-inventor-creates-medical-smart-jacket-exlarge-169-1

Après une enquête auprès d’experts scientifiques, Brian Turyabagye et son équipe ont créé une veste intelligente biomédicale nommée Mama-Ope, qui signifie en Yoruba « l’espoir pour la mère ». Un nom en hommage des 27 000 enfants qui meurent chaque année en Ouganda. Cette veste augmente rapidement la précision et la vitesse du diagnostic de la pneumonie. La veste est connectée à une application mobile via Blutooth. Elle mesure la température corporelle, la fréquence cardiaque et l’état pulmonaire, à l’instar d’un stéthoscope. Toutefois, elle a l’avantage de s’étendre sur l’ensemble de la poitrine, permettant ainsi l’examen de points spécifiques comme les poumons, dont le gonflement cause l’infection propre à la pneumonie. La veste analyse et enregistre  les données médicales qui sont alors envoyées à un médecin qui bénéficie ainsi de données capitales pour établir un diagnostic éclairé. Jusqu’ici la veste Mama-Ope, a détecté la pneumonie trois à quatre fois plus vite qu’un médecin.

Si la veste Mama-Opa en est encore au stade du prototype, elle a d’ores et déjà subi des tests majeurs. Une réussite sur le plan commercial pourrait être extrêmement bénéfique pour des millions de personnes touchées par la pneumonie. Mama-Ope a été sélectionnée pour le prix prestigieux de l’Académie royale d’ingénierie de l’Afrique en 2017.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires