Nykhor Paul dénonce le racisme dans la mode

Le mannequin Nykhor Paul, d’origine soudanaise s’est fendue d’une lettre ouverte sur son compte instagram pour dénoncer le racisme dans le milieu de la mode. Elle n’est pas la première à dénoncer ses inégalités, Jourdan Dunn, n’avait pas hésité à en parler lors d’une interview.

L’origine de sa colère : le maquillage

« Pourquoi suis-je obligée de ramener mon propre maquillage à un défilé professionnel ? »  L’origine de la colère de la soudanaise : le maquillage. D’après sa lettre publique la jeune se trimbale systématiquement avec son propre maquillage, avec les teintes appropriées à sa couleur « noire bleue ». Pourtant comme elle le souligne si bien, nous sommes en 2015, de nombreuses enseignes comme M.A.C Cosmétics, Lancôme… proposent désormais des teintes pour toutes les femmes . Une dénonciation qui n’est pas sans rappeler celle de Jourdan Dunn, mannequin britannique, qui a défilé pour la Maison PRADA en 2008 près de 10 ans après Naomi Campbell. Celle-ci avait aussi à son tour raconté lors d’une interview qu’une maquilleuse avait refusé de la maquiller en raison de sa couleur de peau qu’elle jugeait « trop foncée ». Alors que désormais le secteur des cosmétiques propose des palettes adaptées aux femmes noires, la question se pose de savoir si tous les professionnels du maquillage même dans le milieu du luxe sont formé pour maquiller les peaux noires et métissées?

Le racisme : cette ombre qui plane dans les industries cosmétique et luxe

Dans les années 60, faire défiler une femme noire était considéré comme un acte politique. C’est le cas d’Yves Saint Laurent qui avait fait défilé pour la première fois, le mannequin Fidélia, quelques années plus tardRebecca Ayoko, Katoucha, Iman, Le racisme a toujours plané dans le milieu de la mode. Lors de la publication des statistiques sur les mannequins noires présentes aux fashions weeks à New-York, en septembre 2012 par exemple, seulement 6% de mannequins noires défilaient à la Fashion Week de New-York. Face à ce constat déjà dénoncé par Naomi et Iman, les deux mannequins avaient même  décidé de créer le groupe Diversity Coalition. Elles vont plus loin et  n’hésitent pas à transmettre une liste des mauvais élèves aux différentes chambres syndicales de la couture des principales capitales de mode. Dans l’industrie des cosmétiques, on note que désormais,les marques grand public et luxe proposent  des teintes adaptées aux peaux noires et métissées cependant, du côté des professionnels (maquilleurs…) la formation pour le maquillage des peaux noires et métissées laisse à désirer. Il faudra encore des années pour répondre aux besoins de toutes les beautés.

@karine_oriot

 

 

 

 

 

 

Les + populaires