La nouvelle saison de MTV Shuga traite avec brio le harcèlement en milieu scolaire

MTV Shuga est de retour pour une sixième saison. Depuis quelques semaines, la série est à nouveau diffusée sur MTV Africa, et tient plus que jamais les téléspectateurs en haleine. Connue pour mettre en lumière les problèmes dont souffre la jeunesse africaine, la série se focalise cette fois-ci sur l’évolution d’adolescents en milieu scolaire.

Après avoir exploré la sexualité, notamment la sensibilisation au VIH/SIDA, MTV Shuga met cette fois l’accent sur Diana, une jeune collégienne à la tête d’un groupe d’élèves, qui harcèle et intimide tous ceux qui sont étrangers à leur cercle. Les traits de caractère de ce personnage ont été volontairement durcis, afin de la rendre antipathique aux yeux des téléspectateurs. Pour autant, toute personne ayant été au moins une fois victime de harcèlement à l’école pourra reconnaître en elle son bourreau.

Le bizutage, l’intimidation, le harcèlement en milieu scolaire, sont des sujets considérés comme mineurs dans biens des pays africains. Pourtant, nombreux sont les jeunes qui en sont victimes et qui en souffrent chaque jour, en silence, en raison d’un manque criant de structures d’écoute et de soutien. Pourtant, les conséquences de tels traitements sont reconnus dommageables et parfois irréversibles pour la santé mentale. Les victimes de harcèlement, qui se murent dans le silence, souffrent très souvent de crises d’angoisse, de décrochages scolaires et développent des tendances suicidaires.

Cette initiative de MTV Shuga est la bienvenue. Peu de fictions africaines en direction d’un public africain traitent de ce phénomène. Même si un changement dans les mentalités n’intervient pas immédiatement, un réveil des consciences est sûrement à espérer.

Auzouhat Gnaoré

 

 

Les + populaires