La nouvelle Miss Congo UK assume fièrement sa séropositivité

14639818_10208978933283506_6597142124432085323_n
Horcelie Sinda Wa Mbongo, jeune femme de 21 ans d’origine congolaise, née séropositive, vient d’être couronnée Miss Congo UK 2017. Une élection qui représente une victoire symbolique tant au plan personnel que sociétal, tant les préjugés sur la maladie sont encore bien présents.

Cette étudiante du Chelsea College of Arts au Royaume Uni a découvert qu’elle était séropositive à l’âge de 11 ans. Un fait loin d’être isolé sur le continent africain où de nombreux enfants naissent avec le VIH. Malgré sa maladie et les préjugés, cette nouvelle reine de beauté ne s’est jamais laissée abattre par les préjugés, ni dicter un quelconque code de conduite. ‎Cette force lui a permis de monter une nouvelle marche en se faisant élire Miss Congo Uk 2017, mais aussi de gagner une nouvelle revanche sur la vie.

sinda-mbongo-miss

Après son couronnement, Horceli a exprimé sa satisfaction : « Je suis heureuse d’avoir gagné au moins une fois quelque chose dans ma vie. Mon histoire a touché les gens et c’est la chose la plus importante ».  
Elle entend maintenant se rendre dans son pays d’origine, ceci afin de poursuivre son combat et sensibiliser davantage sur le VIH et le SIDA.
 img_4845

L’exemple d’Horcelie Sinda Wa Mbongo est une façon de souligner que le VIH est loin d’être une condamnation et ne doit en aucun cas être un frein à une quelconque réussite.

Par C.B.

 

Les + populaires