Mavis Appiah, la femme coach à la tête d’une équipe de football masculine

COAC-650x330-620x330

Nombreuses sont les femmes à initier des engagements significatifs, à tous les échelons dans le milieu sportif. Si bien que la perception des femmes et en particulier des femmes africaines dans le sport est en constante évolution. Mavis Appiah est l’une de ces femmes. Cette Ghanéenne a la particularité d’entraîner une équipe de football entièrement composée que joueurs masculins.

Mavis Appiah est l’entraîneur en chef du DC United, le club de football de Sunyani au Ghana. Jusqu’en 2016, elle n’était que l’entraîneur adjoint de cette équipe. Mais c’est avec minutie que la jeune femme de 26 ans a préparé son ascension. Car en plus de sa passion naturelle pour le ballon rond, elle a tenu à parfaire ses connaissances en recevant l’instruction théorique nécessaire pour ses compétences dans ce domaine. C’est ainsi qu’elle a obtenu un baccalauréat en Education Physique à l’université de Winneba, puis plus tard une licence de coaching de niveau CAF C.

Mavis

Dans cette discipline sportive qu’est le football où la domination masculine est incontestable, Mavis Appiah admet avec franchise qu’il n’a pas été facile d’obtenir dans un premier temps le poste d’entraîneur-adjoint. Elle a déclaré à la FIFA : « Ici au Ghana, vous voyez des hommes entraîner le football masculin mais aussi encadrer le football féminin. Mais j’ai décidé d’inverser la tendance. Si vous voulez quelque chose, vous n’allez pas où il est facile de l’obtenir. Vous allez où l’obtenir est un défi. Vous vous challengez au plus haut niveau. C’est pourquoi je voulais entraîner une équipe masculine. » Et lorsqu’elle a obtenu ce poste d’entraîneur-adjoint, Mavis Appiah s’est si bien illustrée que le poste d’entraîneur en chef lui été automatiquement proposé lorsque celui-ci est devenu vacant. Une décision que les dirigeants que club n’ont pas regrettée. Depuis qu’elle est en charge de l’entraînement du DC United, l’équipe ne cesse de progresser au classement de la league Ghanéenne. Et c’est en partie parce que Mavis Appiah a su s’imposer en tant que professeur, leader et mentor auprès de ses joueurs.

Toujours dans l’optique de faire progresser sa carrière, Mavis Appiah continue d’étudier, cette fois-ci pour obtenir une licence de niveau CAF B. Avec un tel parcours et une telle détermination, nul doute qu’elle pourrait devenir un jour la première femme à entraîner les Black Stars du Ghana, l’équipe de football nationale.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires