Interview – Les Gourmandises de Karelle : la concrétisation d’une passion pour la cuisine

15995192_10154763148196142_6135613849373421459_o
A 29 ans, Karelle Vignon-Vullierme a réussi à faire de sa passion pour la cuisine une activité qui lui permet de vivre. Son blog de recettes créé en 2013, Les Gourmandises de Karelle, connaît un succès croissant. Elle compte aujourd’hui plus de 30’000 followers et 100’000 visites par mois sur son site.  Elue blogueuse de l’année au Sénégal, lauréate du prix Orange de l’entreprenariat numérique féminin, elle a plus récemment été nommée aux Adicom Days influenceuse food dans le domaine de la communication digitale africaine. Revenons sur sa success story. 
Comment vous est venue l’idée de créer les Gourmandises de Karelle ?

Première chose, je suis gourmande! Le blog Les Gourmandises de Karelle c’est très simple. C’est la concrétisation d’une passion, la passion de la cuisine. Pour être honnête, la création de ce blog s’est faite sur un vrai coup de tête. Lorsque je préparais mes plats, je prenais des photos que je postais sur les réseaux sociaux. Beaucoup de mes ami(e)s me demandaient les recettes donc je leur envoyais par email. Plus le temps passait, plus je recevais des demandes. Je me suis dis que le plus simple (et surtout le plus pratique pour moi) était de créer une plateforme sur le web, accessible partout et par tous. Internet n’a pas de limite. Mes contacts au Canada peuvent voir le même contenu que mes contacts au Sénégal, au Bénin et/ou en France, par exemple.

En décembre 2013, j’ai donc acheté le nom de domaine www.lesgourmandisesdekarelle.com et c’est à partir de là que l’aventure a commencé.

17021474_1383562101665104_8773086708806361973_n

Vous attendiez-vous à un tel succès ?

Pas du tout. J’ai simplement créé cette plateforme dans le but de partager mon quotidien en cuisine. Je suis très active sur les réseaux sociaux, mais je ne pensais vraiment pas, en me lançant dans cette aventure, avoir des retombées comme celles que j’ai aujourd’hui. Ce qui est le plus étonnant c’est que je ne suis même pas une professionnelle du domaine! J’ai appris à cuisiner sur Internet, dans les livres et grâce à des émissions télévisées. Je pense que la raison principale du succès de mon site, c’est que les visiteurs ont la possibilité de s’identifier à moi. Je suis une cuisinière amatrice qui utilise des produits du quotidien. L’un des retours les plus fréquents que j’ai concerne justement les listes assez courtes d’ingrédients nécessaires dans la préparation des recettes que je propose.

Lorsque j’ai créé la plateforme fin 2013, j’avais une moyenne de 10.000 visites par mois et j’étais pleinement satisfaite! Si quelqu’un m’avait dit qu’en 2017 je dépasserais la barre des 100.000 visites par mois, je ne l’aurais même pas cru! Que je serai blogueuse de l’année au Sénégal, je lui aurais ri au nez et que je remporterais le prix Orange de l’entreprenariat numérique féminin j’allais le virer de chez moi !

Les-Gourmandises-de-Karelle_1er-Prix-Linguère-Digital-Challenge-2016

Comment choisissez-vous vos recettes ? A qui s’adressent-elles ?

Comme je le dis chaque jour, je suis une femme ordinaire qui fait de la cuisine ordinaire, pour des gens ordinaires! Sur le blog, je ne propose que des recettes préparées par mes soins ou en collaboration avec quelqu’un « de pro » qui s’y connaît. Je ne poste que ce que j’aime et l’inspiration vient au fil des saisons, en fonction de ce dont j’ai envie.

Concernant mon « public cible », je vise principalement les femmes actives qui n’ont pas le temps de préparer de longs plats en rentrant du travail. Cependant, toute personne gourmande, amatrice de cuisine rapide, facile, saine et équilibrée peut trouver son bonheur sur mon blog!

Est-ce votre principale activité ou avez-vous une autre activité génératrice de revenu à côté ?

Depuis août 2016, le blog www.lesgourmandisesdekarelle.com représente ma principale activité. Je suis journaliste de formation, j’ai travaillé pour plusieurs médias, mais aujourd’hui je me consacre pleinement à cette activité. Je suis blogueuse, productrice et créatrice de contenu culinaire.

Ce site vous permet-il de gagner votre vie ?

Certes, il reste beaucoup de chemin à faire pour que les marques reconnaissent le talent et le travail des créateurs de contenu en Afrique, chose qui est déjà très développée en occident, mais aujourd’hui, de plus en plus de marques commencent à me solliciter au niveau national et international. Ces différents partenariats permettent à mon entreprise de connaître un bilan positif.

15319127_10154625839226142_3465121251460620188_n

Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent développer des entreprises numériques ?

La première chose est d’être passionnée. J’adore manger, raison pour laquelle je tiens un blog culinaire! Il faut se lancer dans un but de partage, d’échange, d’aide ou d’entraide et non de profit immédiat. Votre entreprise répond-elle à un besoin particulier? Enfin, la dernière chose, aussi importante à mes yeux, concerne la régularité et l’assiduité dans les créations. Depuis 3 ans maintenant, je poste tous les lundis une nouvelle recette sur le blog, car j’ai habitué mes lecteurs à cette régularité et c’est ainsi que l’on fidélise une audience.

Par Céline Bernath

Les + populaires