Huguette Oyini nommée directeur adjoint de la BGFIBank

Huguette-Oyini directeur adjoint BGFI

Sans surprise, le conseil d’administration de la première banque d’Afrique Centrale a désigné, vendredi, 3 juin, Huguette Oyini, directeur adjoint. 

Une petite révolution dans le monde de la finance sur le continent. Après avoir occupé pendant plusieurs années différentes fonctions de manager au sein du groupe, Huguette Oyini rejoint l’une des plus haute responsabilité du groupe. Elle intègre le groupe il y a 14 ans. A force de travail, elle gravit les différents échelons. D’abord gestionnaire des garanties, elle sera quelques années plus tard, directeur des affaires juridiques.

BGFIBank élue « meilleure banque régionale d’Afrique Centrale » aux African Banker Awards 2016.

Elle rejoint alors les instances décisionnelles de la«meilleure banque d’Afrique Centrale» aux African Banker Awards 2016. Alors que plusieurs enjeux sont à l’oeuvre pour maintenir la croissance des pays francophones du continent, les établissements financiers ont un grand rôle à jouer. Avec un capital à 100% privé, le groupe BGFIBank entend maintenir sa place sur le continent.

La question de la parité respectée?

La question de la parité homme-femmes est au coeur de l’actualité. Et les entreprises privées implantées sur le continent font-elles des efforts en ce  sens ? Le Groupe BGFIBank affirme sur son site sans chiffres précis respectée la parité au sein de l’entreprise. Au Burkina Faso, par exemple, plusieurs regroupements de femmes d’affaires existent : l’Association des femmes entrepreneures engagent posent très souvent la question sur le tapis. Espérons que la nomination de Huguette Oyini à ce poste de direction sera completée par d’autres nominations de femmes compétentes.

Par Karine Oriot

 

 

 

Les + populaires