Comment les gobelets en plastique influent sur le goût du champagne

Champagne-celebration-1-1024x683

Les fêtes de fin d’année sont là. Pour certains, il est de tradition de se réjouir de ce moment particulier de l’année, en sablant le champagne avec leurs familles et leurs proches. Tandis que les uns respectent les usages à la lettre en savourant le champagne dans des flûtes de cristal, d’autres préfèrent improviser en le sirotant dans un gobelet en plastique. Une improvisation innocente, mais qui dénature pourtant le goût du champagne.

Cette affirmation est confirmée par la science elle-même. Il est vrai que la composition même du contenant, donc du plastique, ne change en rien le goût du champagne. Par contre, le plastique et le polystyrène attirent les bulles sur les parois du récipient. Ces dernières grossissent avant de remonter à la surface, modifiant ainsi le goût et l’effet pétillant du champagne. Kyle S. Pratt, chef des laboratoires de recherche appliquée de l’université du Texas à Austin a déclaré au quotidien Britannique  The Independant : « Il s’avère que le processus de formation de bulles sur le polystyrène est complètement différent de celui du verre. » Un fait qui n’est que trop vrai, y compris si on se sert de gobelets en plastique en forme de flûte. L’étude montre également qu’il existe une corrélation entre la taille des bulles et le goût du champagne. Plus le champagne est de qualité supérieure, plus ses bulles sont fines. Ce sont ces bulles qui définissent le goût du précieux breuvage.

Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Pour savourer votre champagne avec félicité, pensez à mettre de côté quelques flûtes en verre.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires