Gabourey Sidibe révèle son passé douloureux de façon caustique et assumée

04GABOUREYJP4-blog427-v2
Depuis son rôle dans le film «Precious» qui l’a révélée au grand public en 2009, Gabourey Sidibe enchaîne les succès. Mais avant cela, l’actrice américaine de 34 ans a vécu une adolescence douloureuse. Elle fait ainsi part de nombreuses révélations dans son autobiographie qui vient de sortir : “This Is Just My Face: Try Not to Stare”.

Dans son autobiographie qui vient de sortir, Gabourey raconte son combat contre la boulimie qui l’avait rendue dépressive. Ce livre est aussi l’occasion pour elle de faire de nombreuses révélations et de démentir également certaines rumeurs.

Elle raconte des faits particulièrement surprenants de façon assumée et caustique, tant on sait que l’humour est bien souvent une arme de protection. On apprend tout d’abord que Gabourey a travaillé comme animatrice de téléphone rose dès l’âge de 21 ans pour compléter ses fins de mois. Un job peu évident qu’elle a commencé naïvement.  Elle révèle également son souhait de plaire à son père et les difficultés que cela a pu engendrer. Lorsque ses parents ont divorcé, sa maman a d’ailleurs arrêté d’enseigner et a commencé à chanter dans les métros. Le début des difficultés financières pour cette jeune actrice.

01-gabourey-sidibe.w710.h473

Gabourey raconte de nombreux moments de sa vie, ceux qui se sont déroulés avant son succès et ceux après. Elle explique comment la psychothérapie l’a sauvée. Elle assume également fièrement son poids en précisant « Je suis noire, je suis grosse, mais je suis magnifique ».

Ce livre est une leçon de vie pour nous tous et une façon pour elle de ne plus avoir à parler de son corps et des ses problèmes, une façon d’exulter. Comme elle le dit elle-même : « Je n’ai plus envie de parler de mon corps et c’est pour cette raison que j’ai écrit à ce sujet. ».

Par C.B.

Les + populaires