La Fondation Sounga porte la voix de l’Afrique aux Nations Unies

IMG-20170719-WA0026

A l’occasion du Forum Politique de Haut Niveau 2017, qui s’est tenu au siège des Nations Unies à New York du 16 au 20 juillet dernier, l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie, a convié la Fondation Sounga à un évènement parallèle sur le thème :  »Porter l’ambition du programme de développement durable à l’horizon 2030 au cœur des populations : quelles stratégies novatrices ? ». 

L’une des missions clé de cet événement, en tant que plateforme de suivi et d’évaluation du programme de développement durable à l’horizon 2030, était de mettre à disposition un espace de dialogue inclusif et multipartite et de faciliter l’échange entre les parties prenantes.

Danièle Sassou Nguesso, qui préside actuellement la Fondation Sounga, était conviée en tant qu’experte.  Elle s’est exprimée sur la « capacité d’action de la société civile en faveur de la réduction de la pauvreté au travers de démarches pour l’autonomisation des femmes et des filles ». Cette intervention remarquée et appréciée, a permis de mettre en lumière l’ensemble des projets déployés par la Fondation Sounga à l’instar de l’incubateur féminin Sounga Nga, le Label Genre, les Focus Group conduit pour évaluer la perception du rôle de la femme dans la société congolaise. Cette prise de parole a également été l’occasion de mettre en exergue la voix de l’Afrique quant aux actions à mener afin d’atteindre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030.

« Les femmes n’ont pas un rôle à jouer dans le développement, elles en sont le moteur », a déclaré Danièle Sassou Nguesso au forum de New York afin de souligner l’importance de rassembler et de mobiliser, les citoyens et l’ensemble de la société civile afin de participer de manière significative au processus de développement en incluant les femmes.

Les + populaires