Fatima Beyina-Moussa valorise la femme ambitieuse et responsable

Fatima Beyina-Moussa, directrice générale d’ECair, et reconnue comme la première femme dirigeante de compagnie aérienne d’Afrique francophone, est pour le moins une femme de poigne. C’est avec détermination qu’elle nous exprime ce qu’évoque pour elle La Journée de la Femme.

Qu’est-ce que représente pour vous la journée de la femme?

La Journée des droits de la Femme est un moment symbolique dans l’année, particulier, spécial pour les femmes. C’est l’occasion d’échanger sur les défis que doivent encore relever les femmes, surtout les femmes africaines. Au sein de notre compagnie où les femmes représentent plus de la moitié de l’effectif total, nous avons décidé d’organiser cette année, une conférence-débat sur le thème « Le management au féminin ». Ce que nous essayons de mettre en valeur, c’est l’importance de se battre pour aller plus haut, plus loin. 

Qu’est-ce qu’être une femme aujourd’hui?

Etre femme aujourd’hui, c’est être responsable, mature, autonome, ambitieuse. C’est de ne pas baisser les bras, de s’investir auprès de la jeunesse. Le thème de cette année pour l’ONU, c’est « Planète 50-50 en 2030 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes ». Cela signifie qu’il y a encore du travail à faire, malgré les gros progrès qui ont été réalisés en matière d’égalité femme-homme. Etre femme, c’est s’inscrire dans la dynamique de développement et contribuer à l’émergence de son pays. Nous essayons d’inculquer ces principes à nos collaboratrices.

A quelle femme souhaitez-vous rendre hommage en ce jour du 8 mars? Pourquoi? Qu’est-ce qu’elle vous a apporté?

Cette Journée internationale de la femme est pour nous l’occasion de rendre hommage aux femmes africaines, congolaises. Nous pensons aussi aux femmes du secteur aéronautique, les pilotes, mécaniciennes, hôtesses… Je rend hommage chaque jour à de nombreuses femmes, dont ma mère et celles dont les portraits figurent dans mon bureau (Nkosazana Dlamini-Zuma, Nadine Gordimer, Ellen Johnson Sirleaf, Winnie Mandela, Edith Lucie Bongo, Francine Ntoumi, Myriam Makeba, Nadine Ossebi, première Congolaise pilote de ligne)… Toutes ces femmes constituent des sources d’inspiration.

Les + populaires