L’engagement de Christine Kelly

Christine Kelly

L’engagement de Christine Kelly et de son Association K d’urgences,   

Hier dans les salons de la Mairie de Paris s’est déroulée la signature de la première Charte de la monoparentalité en entreprises, initiée par Christine Kelly, présidente de l’association K d’urgences, en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris,  Najat Vallaud-Belkacem, ministre chargée du droit des femmes, de nombreux partenaires et personnalités venus soutenir l’événement dont Flora Coquerel, Miss France 2014 , Sylvie Tellier,  la chanteuse Inna Modja et Cyril Hanouna.

L’association K d’urgences a été créée sous l’égide de La Fondation de France par la journaliste Christine Kelly et membre du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) , elle s’engage depuis 4 ans auprès des familles monoparentales en France.  C’est aussi grâce à  l’appui  des pouvoirs publics et de plusieurs entreprises partenaires  dont : Accenture-APHP-Dior-DSO Interactive –GDF- Ikéa- L’Oréal-Randstat-Systeme U- Unilever entre autres que  Christine Kelly et son association K d’urgences ont pu rendre possible  la signature de la première charte de la monoparentalité en entreprises . Christine Kelly avait notamment été reçue à  l’Élysée par le président François Hollande pour évoquer la situation difficile des familles monoparentales et plus particulièrement celles des femmes qui travaillent et qui élèvent seules leurs enfants.

L’objectif de cette charte étant avant tout de sensibiliser les entreprises sur 5 points essentiels :

1.Être attentif aux salariés en situation de monoparentalité.

2.Aménager, quand cela est possible, le temps et les conditions de travail en fonction des besoins des salariés en situation de monoparentalité.

3.Assurer, dès le recrutement, l’accès aux mêmes opportunités de parcours professionnel pour les salariés en situation de monoparentalité.

4.Aider autant que possible les salariés en situation de monoparentalité pour la garde d’enfant.

5.Èvaluer tous les deux ans, les actions mises en œuvre dans le cadre de cette charte.

Selon la présidente de K d’urgences , l’ emploi est la première préoccupation des familles en situation de monoparentalité. Très souvent elles doivent jongler seules entre des emplois du temps sous préssion et des modes de garde d’enfants pas toujours adaptés à un seul budget. Et lorsque qu’il n’y a pas de travail, les familles se retrouvent dans la précarité et la pauvreté les plus extrêmes, à surmonter difficilement les exigences du quotidien. C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotion, que Christine Kelly raconte qu’un jour, elle reçoit le coup de fil d’une jeune mère de 35 ans qui ne pouvant plus faire face à son quotidien précaire et trop pénible, souhaitait en découdre au plus vite avec la vie ; «  Si l’association n’avait pas été le recours ultime de cette mère, nous aurions pu assister à un drame, la détresse de ces femmes est telle que parfois elles peuvent être poussées à commettre l’irréparable», nous confie alors Christine Kelly. C’est pour venir en aide plus particulièrement à toutes ces « mamans  solos » parfois en détresse, que l’association K d’urgences, la seule association dont l’objet est entièrement dédié aux familles monoparentales en France, souhaite apporter aides et solidarité dans les domaines du logement, du travail , de la formation ou des modes pratiques de garde d’ enfants et permettre ainsi à ces familles de retrouver davantage de dignité dans notre société.

Pour contacter l’Association K d’urgences :

Fondation de France – 40 avenue Hoche, 75008 Paris.

Email: contact@kdurgences.org

Tel : 33+6 98 13 84 12

Site Internetwww.kdurgences.org

par @Amy_Sakho

Les + populaires