Colin Kaepernick, un athlète militant honoré du prix Mohamed Ali 

Kaepernick-

Le joueur de football américain a été honoré mardi dernier au Mohamed Ali  organisé par le magazine Sport Illustrated pour récompenser les sportifs engagés. Ce dernier s’est vu  annoncer le prix par le comique Sud-Africain Trevor Noah, maître de cérémonie de l’événement, et le recevoir des mains de Beyoncé Knowles.

Si le monde du sport américain se devait d’honorer l’engagement d’un de ses athlètes pour l’année 2017, c’est bien Colin Kaepernick. En 2016, le footballeur lance le mouvement de protestation des athlètes contre les violences policières et des injustices à l’encontre de la communauté noire. Il est le premier athlète à poser un genou à terre pendant l’hymne national américain. Un geste qui se répandra comme une traînée de poudre dans la ligue nationale de football américain, mais aussi dans d’autres disciplines sportives. Une initiative qui sera grandement médiatisée, lui attirant les éloges des uns mais aussi les foudres des autres dont le président Donald Trump. A la fin de la saison, son contrat n’est pas renouvelé. Colin Kaepernick décide alors d’exercer son métier en tant qu’agent libre et continu le militantisme.

bilan-colin-kaepernick-2

C’est des mains de la chanteuse Beyoncé Knowles que l’athlète a reçu son prix. Cette dernière très admirative de Colin Kaepernick a insisté pour le remettre le prix. D’ailleurs cette dernière a tenu à expliquer son admiration pour le geste de ce dernier pendant l’hymne national : « Il a été dit que le racisme est si Américain que lorsque nous protestons contre le racisme, nous protestons contre l’Amérique. Mais soyons clairs : Colin a toujours été très respectueux envers les personnes qui servent et protègent notre pays, nos communautés et nos familles de façon désintéressée. Son message est uniquement axé sur l’injustice sociale pour les personnes historiquement privées de leurs droits. » Elle a tenu à remercier l’athlète pour son altruisme, ses convictions, mais aussi son « sacrifice personnel », car ce dernier à reléguer sa carrière au second rang pour pouvoir attirer l’attention sur l’injustice dont souffre la communauté noire.

Colin-Kaepernick-Muhammad-Ali-Legacy-Award-1

« J’accepte ce prix, pas pour moi, mais pour le peuple, parce que si ce n’était pas mon amour pour le peuple, je n’aurais pas protesté et si ce n’était pas pour le soutien du peuple, je ne serais pas sur cette scène aujourd’hui. » déclara Colin Kaepernick dans son discours de remerciements.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires