Quelles sont les clés pour un investissement réussi en Afrique de l’Ouest?

les clés d'un investissement réussi

Comment rencontrer les bons interlocuteurs de l’investissement en 48h?, c’est le défi que s’est lancé le forum d’affaires Africallia 2018 qui organise depuis 2010, des rencontres multisectorielles avec des entreprises et les acteurs de l’investissement à Ouagadougou au Burkina Faso. L’objectif : donner la possibilité aux futurs investisseurs en 2 jours de concrétiser de leurs projets dans les mois qui suivent. Pour 2018, un point d’honneur est mis sur les femmes entrepreneures et les jeunes du continent et de la diaspora. Pour comprendre les secrets de réussite de ce forum, rencontre avec Félix Sanon, chef de projet  Africallia 2018

 

Amina :  Pourquoi un forum à Ouagadougou et pas à Dakar ou Abidjan?

Félix Sanon : “C’est à l’initiative de la chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso que le forum  Africallia a été crée en 2010 pour répondre aux attentes des entrepreneurs de l’Afrique de l’Ouest et plus généralement de la sous-région. Ainsi, le forum se veut le lieu de rencontre entre hommes, femmes d’affaires de l’Afrique de l’Ouest et du monde entier. On vient à Ouagadougou pour rencontrer des entreprises de toutes l’Afrique de l’Ouest ( ivoiriennes, maliennes, sénégalaises…)

 

Amina : Quels sont les secteurs qui seront représentés?

Félix Sanon : “Plusieurs secteurs porteurs seront représentés. L’agriculture, l’agro-alimentaire, l’artisanat, les banques, les assurances, les biens de consommation, le BTP, la grande distribution, l’éducation, l’énergie, l’environnement, l’industrie manufacturière, l’industrie textile, les mines, les services aux entreprises, la sous-traitance, les télécommunications, les Nouvelles Technologies, le tourisme, les transports et la logistique pour ne citer que ceux-là”.

 

Amina : Quels sont les points forts de l’édition Africallia 2018 ?

Félix Sanon : “pour cette édition, un focus spécial sera accordé aux opportunités par pays. Chaque pays exposera ses projets, ce qui donne la possibilité aux participants d’être informés sur les différentes modalités. Pour ces rencontres BtoB, nous organisons des rdv fermes. Il s’agit d’un forum exclusivement réservé aux professionnels d’entreprises, il se distingue des salons classiques en proposant à ses participants un planning comprenant au maximum 15 rendez-vous personnalisés d’une demi-heure. Ces rendez-vous sont choisis sur la base d’un catalogue des participants. Ce catalogue est constitué plusieurs mois à l’avance à partir des dossiers d’inscription des entreprises.”

 

Amina : En quoi consiste le focus accordé aux jeunes entrepreneurs et aux femmes entrepreneures?

Félix Sanon : Un focus spécial sera accordé aux jeunes de moins de 35 ans et aux femmes qui se lancent dans l’entreprenariat. Ce forum a su faire preuve en terme de levier efficace d’investissement. Nous pensons qu’il est nécessaire d’encourager la jeunesse et les femmes entrepreneures. Des rdv personnalisés sont prévus, après inscription en ligne. Nous avons également opté pour un tarif attrayant. Ainsi, les prix d’entrée n’excèdent pas 300 000 CFA, depuis la création du forum, ces prix n’ont pas évolués.

 

Quels sont les retours des participants du premier forum qui a eu lieu en 2010?

Félix Sanon :Les entreprises sont connues pour être discrètes sur leurs success stories, elles préfèrent ne pas communiquer, ce qui peut se comprendre, pour éviter que les concurrents ne leur ravissent des parts de marché. D’après les retours que nous avons reçu, depuis la première édition de 2010, près de 20% des entreprises qui étaient présentes à cette première édition, reviennent chaque année. En sachant que le forum a lieu tous les 2 ans.”

 

Amina : Quelques mots sur le climat des affaires…

Félix Sanon : “Africallia a réussi un pari, c’est celui de développer les investissements entre les pays de l’Arique du Nord et les subsahariens. Ainsi, par exemple, de nombreuses entreprises tunisiennes se sont installées au Burkina. Des entreprises du Burkina Faso se sont quant à elles, installées en Côte d’ivoire. Le monde des affaires se tourne vers l’Afrique de l’Ouest. Nous sommes un veritable pont entre les 4 coins du monde pour l’investissement en Afique de l’Ouest. “

 

Amina : Quels sont vos soutiens?

Félix Sanon : “comme expliqué, depuis la création par la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, nous avons également l’appui de la CEDEAO, de l’Union Européenne et de l’OIF. Ces soutiens montrent la dynamique que nous portons depuis 7 ans. Enfin, le forum a vocation à se déplacer dans une autre cité de l’Afrique de l’Ouest”

 

Amina : En 7 ans d’existence, quelles difficultés avez-vous rencontré?

Félix Sanon : “Si on peut parler de difficultés, pour l’instant nous n’avons pas beaucoup d’intérêt manifesté par les investisseurs de l’Afrique Centrale”

 

Plus d’informations sur Africallia 2018, du 21 au 23 février à Ouagadougou

@karine_oriot

Les + populaires