Cheveux crépus : enfin une école de coiffure

C’est officiel, L’école de Paris, la première école consacrée aux cheveux frisés, bouclés et crépus ouvrira ses portes fin octobre. L’objectif affiché : permettre aux professionnels de la coiffure de compléter leur savoir-faire pour coiffer les cheveux crépus, frisés et bouclés.

L’absence de formation en France sur les cheveux crépus

« Le défrisage est une option proposée en école de coiffure seulement depuis 10 ans » indique Eric Alexis de Rosso, coiffeur, le constat est accablant. Ainsi, les écoles de coiffure en France ne proposent pas de formation sur le cheveu afro. Pour se former et se perfectionner sur les cheveux afro, il faut aller en Angleterre ou aux Etats-unis. Quand on sait que pour ouvrir un salon de coiffure en France, il est impératif d’avoir le diplôme de coiffeur. Le Brevet professionnel, le CAP et le brevet de maîtrise.

Une formation initiale de 20 jours est-elle suffisante?

Face à ce constat, une formation initiale de 20 jours est-elle suffisante? « Déterminer la durée de  formation n’a pas été chose facile » pour Bertrand Bouvard, le fondateur de l’école de Paris, et les professeurs. Cependant, le module  s’adresse aux coiffeurs en activité. La durée de formation, 20 jours intensifs, « est compatible avec une activité en salon » A raison de 3 jours par semaine, lundi,mardi et mercredi, les apprentis pourront découvrir et se perfectionner sur les fondamentaux, les soins des cheveux naturels, les extensions, tissage et des coupes artistiques. Plusieurs centres ont pourtant essayé de proposer des formations sur les cheveux crépus, bouclés et frisés et ont mis la clé sous la porte. Bertrand Bouvard veut déjà réussir cette première formation  et envisage à terme la reconnaissance de la formation par l’Etat.

Redonner aux cheveux crépus leur lettre de noblesse

La formation sera dispensée par trois coiffeurs chevronnés. Christelle  Clairicia, coiffeuse studio, responsable du salon Niwel aux Galeries Lafayettes, Taj, lauréat du prix international de la 17e édition des Black Beauty Sensational Hair Awards à Londres. Eric Alexis de Rosso,  coiffeur studio, chef coiffeur pour la Haute coiffure française en 2006 également ambassadeur de la marque Mizani Comme l’a souligné Taj, »Notre objectif est de redonner aux cheveux crépus, frisés et bouclés, leur lettre de noblesse…il n’y a pas de cheveux difficiles! il n’y a que des techniques à apprendre ou à découvrir » ainsi, les coiffeurs n’auront plus besoin d’aller se former à l’étranger. Chacun  de nous va apporter son expérience afin de donner une dimension culturelle de la beauté et de la coiffure. L’objectif est aussi de décloisonner les salons de coiffure.

La coiffure: un métier artisanal et artistique

la coiffure est un métier d’art et de mode. Au fil des années, c’est un métier qui a évolué. Le coiffeur doit régulièrement se former aux nouvelles techniques et maîtriser les produits. Le coiffeur doit apporter une réponse précise à toutes les clientes quelque soit la texture des cheveux. Espérons que la formation de l’école de Paris va réussir à démystifier le cheveu de type afro. Il faudra attendre à partir  du 25 mai pour s’inscrire à la formation.

Plus d’informations

Rendez-vous dès le 25 mai sur www.facebook.com/lecoledeparis/ et www.lecoledeparis.fr

images

1-coiffure réalisée par Eric Alexis de Rosso

2-Bertrand Bouvard, fondateur de l’école de Paris

3-Christelle Clairicia

4-Eric Alexis de Rosso

5-Taj

6-Noémie Lenoir coiffure réalisée par Christelle Clairicia

 

@karine_oriot

Les + populaires