Catherine & Sons, la marque Ougandaise qui intègre les « déchets » dans ses collections

La mode est un univers où malgré tout, les traditions sont tenaces. Si les collections des plus grandes maisons de couture présentent des pièces toujours plus modernes, la technique, base de la confection, avec des matières nobles, se veut encore rigoureuse. Pourtant, Catherine & Sons, une marque ougandaise de vêtements a décidé de sortir des sentiers battus en repoussant encore plus loin le concept de création. En effet, la marque induit des matériaux « jetés » dans le processus de création de ses vêtements.

1

Catherine & Sons  prennent leur part de responsabilité envers l’environnement de fabriquer des vêtements envers des matériaux conformes aux normes éthiques. Aussi, la marque a décidé de donner une nouvelle vie à des objets et des matériaux en phase de décomposition. Il s’agit en effet, de vieux vêtements trouvés dans les marchés d’occasions. Ces derniers sont transformés en pièces neuves, en édition limitée, pour une mode différente.

3

Edward Sempa, fondateur de la marque, a pour but avec cette approche d’aborder comment les industries du vêtement de l’Afrique de l’Est sont touchées par la grande quantité de vêtements d’occasion qui arrive avec l’aide et le commerce étrangers. Incapables de rivaliser avec les prix, les fabricants locaux ont souffert, et l’industrie autrefois florissante s’est fanée.

7

Les pièces des collections de Catherine & Sons sont donc confectionnées dans matériaux recyclés, respectueux de l’environnement. Les coupes sont à la fois féminines et classiques, comme en témoignent la collection printemps/été 2018.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires