Cannes : Mélissa Nkonda, éblouissante pour sa première montée des marches !

La chanteuse du titre à succès « Nouveaux Horizons » fait partie de ces vedettes qui illuminent la 69ème édition du Festival de Cannes.
Mais comme pour toute célébrité présente à Cannes, le Festival s’apparente à une vraie course contre la montre.
Après avoir produit un concert live au Gala de la fondation d’Eva Longoria vendredi soir, Mélissa Nkonda a monté le lendemain les marches du Grand théâtre des Lumières pour le film Hors Compétition de Steven Spielberg « Bon Gros Géant ».
Aux côtés de la belle Flora Coquerel, de Franck Provost qui l’a personnellement coiffée, Mélissa Nkonda a fait sensation pour sa première montée des marches. Tous les projecteurs étaient rivés sur Mélissa, splendide dans sa robe signée Zuhair Murad, le styliste des stars.
L’occasion pour Amina, présent à Cannes d’aller à sa rencontre.

Comment s’est passé votre concert au « Global Gift Gala » ?

C’était extraordinaire, je ne pensais vraiment pas être invitée à un événement tel que celui là, surtout qu’il était réservé à une fondation caritative pour enfants. C’était un honneur pour moi de faire un concert dans cet endroit magnifique qu’est l’espace Mouton Cadet, situé sur le toit du dernier étage du Palais des Festivals.

J’ai fait un medley : en commençant avec mon Ukulélé, ensuite, j’ai invité un pianiste à m’accompagner au piano : on a créé un moment jazzy improvisé, c’était très sympa.

Avez-vous eu l’occasion de parler avec Eva Longoria ?

Oui, on a bien parlé, c’est une personne très gentille et humble. Elle m’a fait énormément d’éloges, ca m’a beaucoup touchée. Elle m’a dit : « Pour moi, tu es déjà une grande star ». Revenir sur scène après un long moment d’absence, et être accueillie par des personnalités comme elle, c’est vraiment un honneur pour moi.

Quelle sensation avez-vous eue lors de votre première montée des marches ?

Une grande poussée d’adrénaline, comme si je faisais un saut en parachute. C’était extraordinaire.

Comment s’est passée votre mise en beauté ?

C’était en mode très cocooning, l’équipe de Franck Provost était aux petits soins pour moi. Franck Provost m’a beaucoup rassurée et conseillée. Ils m’ont tous détendus, chacun à sa manière et grâce à eux, tout s’est très bien déroulé. J’ai été coiffée par Franck Provost avec la gamme Oil Essentiels Niwel.

Parlez-nous de votre tenue qui a fait sensation sur le tapis rouge ?

J’ai eu l’honneur de porter une robe de Zuhair Murad. La veille, j’avais porté une robe de Jean-Paul Gauthier pour le Global Gift Gala.

Que représente pour vous le Festival de Cannes ?

C’est un rêve de petite fille. Je ne pensais pas qu’un jour j’allais avoir l’opportunité de monter les marches aux côtés des plus grandes stars hollywoodiennes. J’ai monté les marches avec Blake Lively. (l’actrice de Gossip Girl) Juste avant l’équipe du film « Le BGG » avec Steven Spielberg.

Le Festival de Cannes s’apparente à un vrai marathon ; entre concert live, mises en beauté, votre première montée des marches et les interviews, quelle est votre potion magique pour soutenir ce rythme effréné ?

C’est que du bonheur, j’aimerais tous les jours être chouchoutée comme ça. Elle sourit. Sinon, ma potion magique c’est un alliage de sourires, musiques et quelques heures de sommeil.

Quels sont vos projets ?

Je prépare actuellement mon nouvel album qui sortira à la rentrée, et d’autres choses que je garde précieusement pour moi jusqu’à ce qu’elles se concrétisent. J’espère que ça plaira au public.

Les + populaires