Burberry se met à l’heure africaine

Cette année, la marque britannique a décidé de sortir de sa zone de confort en apportant une touche africaine à ses modèles. En effet, Burberry a demandé au mannequin Adowa Aboah, britanno-ghanéenne, de travailler en collaboration avec le photographe Juergen Teller, sur une série de photo pour sa dernière collection.

Le shooting s’est déroulé dans trois endroits symboliques pour le mannequin : à Londres, où elle vit, à New York, où elle est née et au Ghana, dont elle est originaire.

Concernant son attachement à son pays d’origine, le Ghana, Adowa Aboah déclare au magazine Vogue: « J’ai essayé de ne pas être trop émotive par rapport à ce voyage, mais c’est si spécial pour tout le monde de voir où l’histoire a commencé. Etre au Ghana, c’est rentrer chez moi. J’ai pu amener des amis proches ici, et ma grand-mère et ma famille ont eu un avant-goût de ce qu’est l’autre partie de ma vie. »

Quant aux vêtements confectionnés par Burberry pour cette collection, la marque conserve son imprimé célèbre, mais cousu à la mode ouest-africaine. Le résultat est pour le moins surprenant, face au mélange des genres.

Auzouhat Gnaoré

Les + populaires